Recherche du mot clé « précarité » (16 résultats)


A l'instar de l'acharnement des élites au pouvoir pour dissimuler les sans abris, et à défaut de ne pouvoir directement les éradiquer, une nouvelle guerre sociale a commencé, et consiste pour le pouvoir en place (et le précédent) à diaboliser les pauvres, ou comme ils se plaisent à les désigner, les « assistés », ces « parasites qui ruinent la France ».

Parce que la logique sociale est implacable : Ceux qui ont le plus demandent le plus d'effort à ceux qui ont le moins, et quand vous en avez encore moins et ne pouvez décemment faire d'effort, vous êtes la lie de la société et ne méritez ni égard ni compassion. Du haut de mon indignation, je me demande ce qui est le pire ; Le mépris affiché des ces vautours politiciens qui s'en mettent plein les poches sur notre dos en se permettant de no...

Pour la 25ème année, la maire de Vénissieux a signé des arrêtés interdisant les expulsions, les coupures d'eau, d'électricité et de gaz et les saisies immobilières, un mois après la fin de la trêve hivernale, et ce afin de protéger les personnes les plus en difficulté.

Il s'agit peut être d'un énième combat du pot de terre contre le pot de fer, mais le noble combat de cette femme altruiste est important et ne peut être ignoré. D'autant plus qu'elle argumente d'une anecdote qui ne peut laisser insensible tant elle souligne les situations dramatiques que peuvent provoquer certaines expulsions :

Au moment d'une expulsion, ils ont trouvé une dame de 72 ans pendue derrière la porte. Ce sont des choses qui marquent une vie et des élus

Elle ajoute sur son site internet que

Oui l’exclusion ...


En premier lieu, bienvenue sur cette nouvelle catégorie « Vie hors réseau » que j'avais songé à créer depuis longtemps déjà. Cela découle d'un raisonnement logique et implacable selon lequel tout problème possède sa solution, et il faut dire que la plupart des évènements traités sur le veilleur ne font qu'évoquer les problèmes auxquels nous confronte la société dans laquelle nous vivons, sans pour autant y apporter de solutions.

Nous en sommes arrivés à un point ou les inégalités se creusent, ou les politiciens véreux qui nous gouvernent ne cachent plus leurs méfaits, et ne constatant que très peu de résistance face à eux, nos libertés vont disparaître une à une au profit d'une poignée d'esclavagistes modernes sans foi ni loi. Alors, peut être ai-je dans mon adn une proportion anormale...

200 personnalités, responsables syndicaux, associatifs et politiques, mais aussi acteurs du monde de la culture, des arts et du sport, ont signé un appel pour une grande marche nationale le 12 avril à Paris. Une marche contre les politiques d'austérité et pour exiger l'abandon du pacte de responsabilité. Mais aussi l'espoir d'un rassemblement nouveau pour des alternatives et une juste redistribution des richesses. Basta ! relaie leur appel.
 
Nous n'en pouvons plus de voir la droite et l'extrême-droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l'autre, d'intolérance, de racisme, de sexisme, d'homophobie et d'intégrisme.
 
En France, comme dans toute l'Europe, la rigueur budgétaire et l'austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire...

Le gouvernement du Parti socialiste français du président François Hollande a ordonné la mobilisation des services secrets et de la police pour mettre sous surveillance les travailleurs qui se battent contre le chômage de masse et les fermetures d'usines.
 
Le ministre de l'Intérieur français, Manuel Valls, a révélé mardi dernier que sa police politique est pleinement mobilisée pour espionner la révolte grandissante des travailleurs des usines où sont prévus des licenciements ou bien qui seront fermées. Il a dit que ces mesures étaient nécessaires compte tenu du risque d'« implosions ou explosions sociales ».
 
Interviewé sur BFM TV, il a ajouté :
 
« La colère sociale, avec les conséquences de la crise économique et financière, la précarité, le chômage, les plans de licenciements, elle est ...