Recherche du mot clé « possible collision » (3 résultats)

La comète C/2013 A1 a été découverte en janvier dernier et les astronomes se sont aperçus qu?elle passera tout près de la planète rouge en octobre 2014. Une possible collision serait même à envisager. Alors que l'année 2012 s'était achevée par le passage tout près de la Terre de l'astéroïde Toutatis, l'année 2013 a démarré avec celui de l'astéroïde 2012 DA14.
 
Dans le même temps, un astéroïde est venu se désintégrer dans le ciel de Russie, environ 10 jours après que la Française Claudine Rinner, une astronome amateur, a découvert sa troisième comète. Depuis plusieurs mois, le monde de l'astronomie est en ébullition et pourrait bien ne pas se tourner les pouces avant la fin de l'année.
 
En effet, l'année 2013 a été baptisée « année des comètes » du fait du passage d'un grand nombre de ces...

Depuis quelques jours, la rumeur enfle sur les sites internet consacrés à l'astronomie : en octobre 2014, la planète Mars va voir s'approcher une comète de très près. A l'heure actuelle, tout risque de collision n'est effectivement pas exclu.
 
Et si la planète Mars devait effectivement être percutée par la comète C/2013 A1 Siding Spring le 19 octobre 2014 ? Récemment, nous vous avons expliqué les raisons pour lesquelles un risque de collision entre Mars et la comète C/2013 A1 Siding Spring ne pouvait être à ce jour totalement écarté.
 
Si cette collision devait effectivement se produire, ce serait un véritable scénario catastrophe pour Mars. En effet, la comète C/2013 A1 Siding Spring se trouvera alors au plus près du Soleil, et les lois de Kepler montrent qu'elle sera alors à pleine vites...

Découvert le 19 juin 2004, l'astéroïde Apophis doit son nom au dieu des forces du chaos dans la mythologie égyptienne. Il a un diamètre de 270 m et suit une orbite proche de celle de la Terre. Pendant une période en 2004, on a pensé qu'Apophis s'écraserait sur la Terre en 2029, dégageant une énergie égale à l'explosion de 34 bombes nucléaires de Hiroshima.
 
Plus tard les chercheurs ont écarté cette hypothèse, mais une éventuelle collision est toujours possible plus tard, c'est dumoins ce que redoutent les Russes qui ont comme projet d'envoyer dans l'espace un « tracteur gravitationnel » à la rencontre de l'astéroïde Apophis, car d'après leurs calculs, la possibilité d'un impact théorique aurait lieu du côté de la Russie, en Eurasie...
 
Une possible collision avec la Terre le 13 avril 2036...