Recherche du mot clé « pompage » (11 résultats)

Histoire de contrebalancer les fausses informations propagées par les médias de Kiev au sujet de « l'aide » prétendument fournie par les services de sécurité ukrainiens à la population civile des zones « libérées » du bassin du Donets, voici le récit d'un témoin oculaire - retraité militaire de Kramatorsk - Alexeï Dmitrievitch :

« Ce qui se passe est un génocide à cent pour cent de la population des républiques populaires de Donetsk et Lougansk. Les infrastructures de fourniture d'eau, de gaz et d'électricité sont détruites. Le problème de l'approvisionnement en eau est devenu particulièrement douloureux. Nous avons un canal qui fournit une partie importante du bassin du Donets avec de l'eau de la Severskiy Donets (rivière), y compris Donetsk, Slaviansk, Kramatorsk et d'autres localité...

Tepco a déversé dans le Pacifique 561 tonnes d'eaux radioactives souterraines de la dérivation et il n'y a pas de raison que cela s'arrête ...
 
Le 21 mai 2014, Tepco a au final déversé dans le Pacifique 561 tonnes d'eaux souterraines de la dérivation. Selon leurs dernières analyses, 1.100.000 Bq/m³ (1,1 million) de tritium ont été relevés dans l'échantillon d'eaux souterrains pris le 19 mai 2014. Tepco affirme que les eaux des autres puits de dérivation sont moins radioactives, qu'ils peuvent diluer cette radioactivité en la mélangeant avec des eaux moins contaminées.
 
Ils ne recherchent pas le plutonium-238/239/240 et l'uranium-235/238 dans les eaux qu'ils rejettent. De plus, ce rejet ne fait diminuer que de 10 à 25% le flot des eaux souterraines qui s'écoulent dans les bâtiments de la c...


Comme vous le remarquez quotidiennement, je met un point d'honneur à toujours citer les sources de mes publications ainsi qu'à ne pas les déformer par respect pour l'auteur. Si il est de fait établi que je ne relaye jamais de publications provenant de wikistrike, qui de son coté à la facheuse habitude de ne pas respecter cette éthique, il y a un autre cas lui étant similaire dont je viens de me rendre compte : Rustyjames !
 
Son site faisait partie de ma liste de favoris que j'arpente régulièrement, jusqu'à une discussion récente avec un autre blogueur, ce dernier m'ayant signalé la facheuse habitude de rustyjames de plagier et/ou s'approprier les articles des autres, et après vérification, il s'avère qu'il a raison.
 
Textes tronqués, absence de source de l'article en question semblent êtr...

Le boom pétrolier de Barnhart, un village de l'Ouest du Texas, est tel qu'il a fait les gros titres de la presse nationale. Mais les habitants préfèreraient avoir de l'eau au robinet. Or, depuis mardi, ce n'est plus le cas.
 
Le « Wall Street Journal » était récemment en reportage dans l'Ouest désertique du Texas pour décrire, photos à l'appui, comment le boom pétrolier créé par le recours à la fracturation hydraulique « ramenait la vie » dans des municipalités sur le déclin comme le village de Barnhart, 200 habitants.
 
La voie de chemin de fer abandonnée a été ressuscitée et « l'impôt levé par l'Etat sur toutes les ventes a augmenté de 61 % en un an », a rapporté le quotidien qui ne cite, aux rangs des désagréments causés par l'activité pétrolière, que la hausse du trafic routier, les di...

La société de consommation actuelle dans laquelle nous vivons et que nous contribuons activement à entretenir par notre comportement irresponsable est en train de nous mener droit dans le mur.
 
Epuisement des ressources énérgétiques fossiles, des terres et matériaux rares, appauvrissement et pollution de l'eau, de l'air et de la terre, ainsi que des ressources agricoles qui en découlent, extermination organisée de la faune et de la flore, éléments vitaux de l'équilibre terrestre, et maillons incontournables de la chaine alimentaire à l'échelle planétaire, tout ce qui est vital à notre survie est saccagé, pillé sans vergogne en dépit du bon sens dans un seul but financier et spéculatif.
 
Parmis les disparitions de ressources naturelles en est une insoupconnée, et qui, si elle n'est pas rap...