Recherche du mot clé « planète x » (10 résultats)


Autrefois sujet de railleries et bien souvent décrite dans un passé proche par la communauté scientifique comme le fruit de l'imagination de certains esprits en manque de sensationnel, les découvertes qui tendent à confirmer l'existence de la planète X se multiplient, et bien qu'une observation directe n'ait pour le moment pas encore été possible, l'hypothèse de sa présence est de plus en plus acceptée par un certain nombre d'astronomes qui y voient une réponse à certaines énigmes jusque la non résolues.

Au risque une fois encore d'en contrarier certains, il n'existe ici aucun lien de près ou de loin avec une hypothétique Nibiru ou autre naine rouge annonciatrice de la fin des temps lors de son approche de la Terre, ce qui est exclu ne serait-ce que de par l'ellipse que décrit son orbi...


Avant toute chose, je précise au vu des dates de publication des sources concernées qu'il ne s'agit pas d'un poisson d'avril. Cette précision étant faite, je tiens à ajouter que je ne suis pas un défenseur de théories relatant des apocalypses attribuées aux hypothétiques Nibiru, Tychée ou Némésis.

La question n'est pas de nier leur existence, pas plus que de l'affirmer, mais seulement de se baser sur des observations concrètes et non sur des légendes issues des interprétations liées à la disparition d'un ancien peuple auquel certains attribuent tout et n'importe quoi.

Cette mise au point étant faite, cette découverte déjà évoquée par des astronomes espagnols en 2014, peut en effet apporter la lumière sur les causes d'extinctions massives survenues dans un passé lointain de notre planè...

À peine quelques mois après que des astronomes ont annoncé avoir découvert des indices de la présence d' une « Planète X » géante qui se cacherait au-delà de l'orbite de Pluton, une équipe espagnole déclare qu'il y aurait peut-être deux planètes de grande taille cachées aux confins de notre système solaire.
 
Quand l'objet 2012 VP113 qui pourrait être une planète naine  a été découvert au mois de Mars, elle a rejoint la poignée d'objets rocheux insolites répertoriés au-delà de l'orbite de Pluton. Ces petits objets ont des orbites bizarrement alignées , ce qui suggère qu'une planète invisible située encore plus loin exerce une influence sur leur comportement. Les scientifiques ont calculé que cet astre aurait une masse d'environ 10 fois celle de la Terre et aurait une orbite à environ 250...

Une découverte relayée par le Dailymail, et pas des moindres, révèle l'existence possible d'une planète 10 fois plus grande que la Terre dans le nuage d'Oort ! Les plus fervents défenseurs de la « planète X » ont déjà sauté sur l'occasion pour assoir leurs convictions - qui est peut être après tout fondée - mais qui n'a su pour le moment me convaincre.
 
Plus tôt en 2012, Rodney Gomes, un astronome de l'Observatoire national du Brésil à Rio de Janeiro, affirmait que les orbites irrégulières de corps glacés au-delà de Neptune impliquaient qu'une planète de quatre fois la taille de la Terre tournait autour de notre soleil, ce que tend à confirmer ces nouvelles découvertes.
 
Cette fois l'info ne provient pas d'une source douteuse, mais du Dailymail et du site Nature.com, ainsi que foxnews, ab...

Certains voudraient vous faire croire que les trainées blanches qui strient le ciel sont la condensation de l'eau contenue dans l'air après passage dans les turbines d'un avion. C'est un pur mensonge, mais qui est parfois véhiculé par des personnes de bonne foi. Ces traînées blanches sont un mélange d'huile, de poudre d'aluminium et d'autres éléments, répandus par des avions dans le but créer un vaste film protecteur au dessus des zones habitées. Ce film a d'autres fonctions, comme nous le verrons plus loin.
 
En novembre 1965, une étude américaine publiée par la Maison Blanche parlait déjà de réchauffement climatique sous prétexte de CO2 et évoquait déjà la possibilité d'ensemencer le ciel avec de l'aluminium pour former un bouclier thermique. Elle évoque aussi la possibilité de créer u...