Recherche du mot clé « pisé » (5 résultats)

La Grande Muraille de Chine, construite il y a plus de 2000 ans, se présente comme l'un des exploits monumentaux du génie antique. S'étendant sur des milliers de kilomètres, elle a protégé le pays nouvellement unifié contre les envahisseurs étrangers.
 
Mais avant la Grande Muraille, les dynasties chinoises en guerre ont construit beaucoup d'autres murs de protection. Un archéologue américain a récemment commencé l'arpentage un des plus grands d'entre eux. Gary Feinman, qui est avec le Field Museum de Chicago, ne cherche pas à excaver ce qu'il appelle maintenant « la première Grande Muraille ». Il était allé tout simplement marcher autour de la province de Shandong à l'est de la Chine, pour regarder le sol comme tout bon archéologue, à la recherche de minuscules morceaux de poteries.
 
Ma...

L'expert nucléaire Arnie Gundersen vient, avec d'autres, de sonner l'alerte : le bâtiment n°4 de Fukushima s'enfoncerait dans le sol de façon inégale (lien).  Information inquiétante si l'on veut bien se souvenir que c'est dans la piscine de refroidissement de ce bâtiment que se trouvent un très grand nombre d'assemblages nucléaires.

En effet, ce bâtiment se détériore rapidement, et si la piscine, laquelle se trouve perchée à 30 mètres de hauteur, (photo) venait à basculer, les 264 tonnes, représentant 1535 assemblages nucléaires, monteraient en température provoquant une situation quasi ingérable. (lien)

Ce qu'a confirmé Robert Alvarez, ancien haut responsable du département de l'énergie sous Bill Clinton :

« si un tremblement de terre ou tout autre évènement venait à affecter cette...

Ce vendredi 5 octobre 2012, des manifestations et des actions contre les coupures budgétaires dans l'éducation publique ont eu lieu dans la quasi-totalité du pays. Après la Grèce, l'Espagne, le Portugal, c'est au tour de l'Italie. Est-ce encore utile de spécifier une fois de plus le silence de nos médias ? Préparez vous, nous sommes les prochains sur la liste en France, et ce n'est sûrement pas la mise en place du mécanisme européen de stabilité (MES) qui va arranger les choses...
 
Les étudiant(e)s et et lycéen(ne)s sont descendu(e)s en masse dans les rues, comme à Turin, où les manifestant(e)s étaient environ 500: ils ont lancé des pétards, feux d'artifice et des oeufs sur les flics et les bâtiments symbolisant le capital. Entre 12 et 30 manifestant(e)s ont été blessé(e)s et 15 arrêté(e...

Les habitants de Lima, mégalopole péruvienne chaotique de huit millions d'habitants ont participé jeudi à une simulation de tremblement de terre pour tenter d'atténuer le spectre d'un désastre annoncé, par manque de préparation. Il faut savoir que la côte péruvienne est située sur la "Ceinture de feu du Pacifique", qui concentre environ 85% de l'activité sismique terrestre.
 
"Un tremblement de terre d'une magnitude 8 ou plus pourrait se produire à Lima, faisant plus de 50 000 morts, détruisant des dizaines de milliers d'habitations et causant des dégâts incalculables", explique Susana Villaran, maire de Lima. "Au Pérou, nous ne sommes pas préparés", dit-elle, "l'ampleur d'un désastre peut être considérablement réduite si nous investissons dans la prévention".
 
Le Pérou, sur le littoral Pa...

Un séisme de magnitude 5,8 a touché mardi matin vers 07H00 GMT le nord-est de l'Italie et son épicentre se trouvait en Emilie-Romagne, une région déjà frappée il y a dix jours par un tremblement de terre qui avait fait six morts et des milliers de déplacés. "Selon les relevés de l'Institut national de géophysique et vulcanologie, l'événement sismique a été enregistré à 07H00 GMT et il est d'une magnitude de 5,8", indique un communiqué de la Protection civile, corrigeant la précédente estimation qui parlait d'une magnitude de 5,7.

La secousse a été ressentie dans tout le centre-nord de l'Italie, de Bolzano, près de la frontière avec l'Autriche, à Milan, comme a pu constater un journaliste de l'AFP, à Bologne mais aussi en Toscane, à Florence et Pise où les bureaux publics ont été évacué...