Recherche du mot clé « photons » (10 résultats)

Imaginez une théorie capable d'expliquer le fonctionnement de l'univers et d'apporter les réponses à d'innombrables casses-têtes irrésolus. Un univers radicalement nouveau qui se passerait de « matière noire » ou d'« énergie sombre », ces théories « généralement admises » fondées sur des spéculations de scientifiques tentant d'apporter un semblant d'explication à ce qui leur échappe, et ceci sans la moindre preuve...

Une théorie qui rendrait possible les voyages inter-galactiques, voir même l'élaboration de systèmes anti-gravitationnels. Mais cela impliquerait d'admettre qu'une grande partie de notre compréhension actuelle de l'univers soit fausse, et qu'un grand nombre de scientifiques aient été jusqu'ici dans l'erreur, ce qui bien sûr n'est pas concevable... J'avoue pour ma part, malg...

Au fil des nouvelles découvertes, les institutions scientifiques astronomiques se heurtent désormais aux limites imposées par des lois régissant la physique et l'univers, lois qu'ils ont eux-mêmes créées. Mais une fois de plus, au lieu de prendre le recul nécéssaire afin de ré-évaluer la situation et au risque de bouleverser les connaissances et dogmes établis, ils s'évertuent à fonder de nouvelles théories afin de tenter désespérement d'expliquer les énigmes de plus en plus nombreuses qu'ils rencontrent.
 
Le problême, c'est que ces nouvelles théories sont de plus en plus farfelues, et que, fautes de preuves tangibles et mesurables pouvant les étayer, elles apportent de nouvelles questions sans vraiment répondre aux précédentes. De son coté, Jean Pierre Petit, scientifique de renommée mo...

Un « sursaut gamma » ou « bouffée de rayons gama » (GRB) est un phénomène astrophysique qui ne dure que quelques instants, de quelques secondes à quelques minutes pour les plus longs. Ces brusques émissions de rayons gamma le plus souvent très énergétiques sont estimées être produites lors des événements les plus violents de l'Univers : la création de trous noirs lors de l'effondrement d'étoiles en fin de vie.
 
Lorsqu'un trou noir se forme, de jets de matière sont projetés à très haute vitesse de part et d'autre des pôles de l'astre noir. Ce sont ces jets de matière qui vont à la fois produire des photons gamma d'énergie de l'ordre du GeV (gigaelectron volt) et aussi leur donner un coup d'accélérateur en leur fournissant une énergie cinétique supplémentaire. Il suffit ensuite que la Terr...

Une augmentation de la quantité de carbone 14 dans l'atmosphère de la Terre, de l'an 774 à 775, a été interprétée comme la trace laissée par un sursaut gamma ayant épargné notre biosphère. Un groupe de physiciens a réintroduit dans le débat une autre hypothèse qui avait été écartée : une forte éruption solaire provoquant sur notre planète une tempête de protons.
 
En 2012, un groupe de chercheurs japonais avait annoncé, dans une publication du journal Nature, la découverte dans les cernes de croissance de cèdres du Japon d'une augmentation spectaculaire du taux de carbone 14 de 774 à 775 après J.-C. Cet isotope du carbone provenant du bombardement des rayons cosmiques sur les noyaux atomiques à la frontière de l'atmosphère, diverses explications astrophysiques avaient été avancées.
 
La p...

Peu le savent mais l'effet Yarkovsky représente une menace pour les astéroïdes orbitant prés du Soleil. Ainsi il apparait difficile de prévenir d'un risque de collision concernant tout objet orbitant prés du soleil !

L'effet Yarkovsky, du nom de l'ingénieur Russe ayant prédit son existence, Ivan Osipovich Yarkovsky (1844-1902), est causé initialement par les différences de température à la surface d'un corps en rotation éclairé par une source lumineuse, comme le Soleil. La quantité de lumière émise par le corps se refroidissant n'étant pas la même sur toute sa surface, cela provoque alors une modification du mouvement de ce corps.

L'effet Yarkovsky se manifeste par une force de radiation thermique qui change le demi-grand axe a d'un astéroïde en fonction de son moment cinétique, de son...