Recherche du mot clé « phenylbutazone » (2 résultats)

Après le veau aux hormones, la vache folle, la grippe porcine, la grippe du poulet, après le panga, poisson nourri avec des déchets de sous-produits végétaux et des cadavres de poissons déshydratés, le saumon mutant, premier animal transgénique proposé à la consommation, voilà le cheval qui a pris la place du boeuf dans les plats cuisinés...
 
Si cette dernière affaire est une fraude géante organisée par des mafias à l'échelle européenne en vue de réaliser rapidement des superprofits, elle occulte cependant le problème essentiel qui est celui des conditions d'élevage des animaux et de la qualité finale des produits vendus... Que nous fait-on manger, de gré ou de force ? Que contiennent en réalité les viandes et les poissons d'élevage ? Pour répondre à ces questions, il est bon de se référ...

Nouveau scandale alimentaire : des lasagnes et plats de spaghettis vendus sous la marque Findus au Royaume-Uni contenaient entre 60 et 100 % de viande de cheval, au lieu de boeuf. L'agence sanitaire - l'Agence des standards alimentaires (Food Standards Agency, FSA) - estime qu'il s'agit « très probablement » d'une fraude délibérée ou d'un acte criminel, et non d'une « erreur d'étiquetage » accidentelle comme l'annonce l'entreprise agroalimentaire.

« Nous n'avons pas de preuve qui laisserait penser que cette nourriture présente des risques pour la santé »
, précise la FSA. Des tests sont en cours pour identifier la présence éventuelle de phenylbutazone, un médicament vétérinaire anti-inflammatoire utilisé dans l'élevage équin, interdit à la consommation du fait de risques pour la santé h...