Recherche du mot clé « pays faible » (2 résultats)


A l'approche de la date fatidique ou Barack Obama va devoir abandonner le « trône de fer » qui lui a permis de mettre à feu et à sang de nombreux pays durant ses deux mandats consécutifs, dont dernièrement la Syrie et l'Irak, le trublion va-t-en guerre lâche, du haut de sa suffisance, un discours pour le moins provocateur face à la Russie.

Il a en effet affirmé vendredi 16 décembre, lors de sa dernière conférence de presse de l'année, que la Russie

est un pays plus petit [que les États-Unis], un pays plus faible. Leur économie ne produit rien, que quiconque veuille acheter, mis à part du pétrole, du gaz et des armes. Ils n'innovent pas

Un président Obama qui, visiblement, est très dépité pour se laisser aller à ce type de propos selon les dires de Jacques Sapir - qui est rappelons-le...

Les quelques jours qui ont vus l'organisation de manifestations en Ukraine sont remarquables pour le très peu de violence policière. A l'inverse des Etats-Unis, du Canada, de la Thaïlande, de la Grèce, de l'Espagne, des manifestants pacifiques n'ont pas été tabassés, gazés, arrosés au canon à eau et passés au taser par la police ukrainienne.
 
A l'inverse de l'Egypte, de la Palestine et du Bahreïn, les manifestants ukrainiens ne se sont pas faits tirer dessus à balles réelles. La retenue du gouvernement ukrainien et de sa police face à certaines provocations, a été remarquable. Apparememnt la police ukrainienne n'a pas (encore) été militarisée par le département de la sécurité de la patrie américain (NdT: Le sinistre « Department of Homeland Security » ou DHS, la stasi ou securitate de l...