Recherche du mot clé « patriotisme » (7 résultats)


Me voilà de retour, après bientôt trois mois d'absence durant lesquels j'ai pris mes distances avec Le Veilleur, ainsi que le cortège incessant de nouvelles révoltantes et déprimantes qui sont l'essence même de sa création.

Cette déconnexion n'a pourtant pas été planifiée, et n'est pas non plus due à une lassitude de cet affligeant flot d'informations dans lesquels s'entremêlent la propagande officielle au service des oligarques ; la désinformation, parfois grotesque, de certains médias usurpant l’appellation d'« alternatifs », et dont la seule préoccupation est celle de générer des « clics » auprès des plus naïfs ; ou encore les nouvelles et réflexions d'auteurs ou médias sérieux (bien souvent taxés de « conspirationnisme ») qui nous rappellent un peu plus chaque jour à quel point la ...


Les heures s'égrènent, les jours passent, et face à une actualité toujours plus déprimante, l'envie d'écrire s'est absentée momentanément. Je ne pouvais cependant pas faire l'impasse sur une nouvelle aussi forte qu'importante, et je me joins à mes confrères afin de rendre un hommage au révolutionnaire anti-colonialiste qu'était Fidel Castro, décédé le 25 novembre 2016.

Si certains lecteurs de l'histoire bien-pensante seront heureux de célébrer la disparition d'un « dictateur », bien d'autres - tout comme moi - seront en peine de voir disparaitre le leader historique de l'insurrection qui renversa le dictateur Batista et rendit à son pays sa liberté, dignité et souveraineté face à l'impérialisme américain.

Ce révolutionnaire qui avait pour idéal d'éradiquer inégalités et discrimination...

Depuis le coup d’état politique organisé avec succès en Ukraine par l’oncle Sam et ses amis interventionnistes occidentaux, la montée des tensions entre les États-unis et la Russie - ainsi que la renaissance de la guerre froide qu’on croyait enterrée - ont vus fleurir dans de nombreux médias les gros titres relatant une menace devenue soudainement imminente, celle d’une confrontation militaire inévitable entre les deux blocs.

L’opportunité d’instaurer un nouveau règne de la peur rouge a bien sûr été saisie par l’actualité qui n’a pas manqué une nouvelle occasion de désigner l’odieux Vladimir Poutine comme responsable de la situation en Ukraine, comme de tous les maux de la planète d’ailleurs. L’apogée fut atteinte, quand contre toute attente, ce dernier instaura le référendum permettan...

Notre brave Obama a décidé aujourd'hui au nom des États-Unis d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie, en ciblant sept responsables russes ainsi qu'à 17 entreprises de l'entourage proche du président Vladimir Poutine, et ce en représailles à ce qu'il qualifie d'« actes de provocation » en Ukraine, on croit rêver !
 
Selon la presse américaine (New York Times), la Maison Blanche envisage de frapper de sanctions les patrons des groupes pétrogaziers russes Rosneft et Gazprom [1], Igor Setchine et Alexeï Miller, des proches du président Poutine. A ce stade, deux déductions peuvent être faites : Soit Obama est un crétin fini, soit il est décidé à pousser Poutine à fermer les vannes du gaz russe pour forcer l'Europe à accepter le gaz de schiste américain.
 
En plus de ces attaques aux groupes...

Au vu de la propagande démentielle qui sévit dans les médias officiels, il est plus prudent de vous tenir informés de la réalité des évènements en Ukraine. En effet, les médias n'hésitent pas à déformer la situation, allant même à déclarer que « la Russie a déclaré la guerre à l'Ukraine » (bfmtv). Europe et Etats unis sont en train de perdre la face suite a leur minable tentative de coup d'état déclenchée lors des JO de Sotchi.
 
Le peuple de Crimée n'est pas dupe et a accueilli a bras ouvert les militaires russes venus empêcher fermement toute étendue de la menace fasciste (Svoboda) orchestrée par des agents et mercenaires à la solde de l'Otan. Des milices populaires en Crimée et en Ukraine se forment pour reprendre les rennes du pouvoir. La grande majorité des soldats et de hauts gradés...