Recherche du mot clé « patriot act » (9 résultats)


Le « Patriot Act » américain, que Wikipédia définit comme une « Loi pour unir et renforcer l'Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme », est sur le point de voir naître insidieusement son équivalent en France, avec tous les abus et dérives qu'une telle loi rend possible.

Ce nouveau projet de loi présenté par le nouveau 1er ministre Edouard Philippe n'est autre qu'un clone de l'état d'urgence que nous subissons depuis le 14 novembre 2015 suite à l'attentat du Bataclan à Paris, et qui après avoir été renouvelé à l'envi sous le règne Hollande, devait prendre fin le 15 juillet 2017, avant d'être une fois encore prolongée jusqu'au 1er novembre 2017 par le gouvernement Macron suite à l'attentat de Manchester.

Aussi opportun pour ce gouvernement qu'il l...

Alors que la prétendante au titre suprême de la présidence des États-Unis est embourbée dans l'affaire des e-mails secrets qui est consultable chez Wikileaks (en anglais), le récent décès d'un ancien président de l’Assemblée générale des Nations Unies pose de nombreuses questions, surtout lorsque l'on sait qu'il devait témoigner le lendemain contre Hillary Clinton dans une affaire de corruption dans laquelle il était lui-même inculpé.

Bien que certains médias outre atlantique s'empressent de démentir l'aspect conspirationniste lié à ce décès pour le moins suspect, il est difficile de ne pas évoquer de complot quand on se renseigne un tant soit peu sur le caractère, les ambitions et antécédents de celle que l'on surnomme « killary », et de la possibilité qu'elle aurait pu être mise en m...

Je n'ose même pas imaginer toutes les dérives qui vont s'en suivre ! Si vous ajoutez le croisement de données entre celles de la police et celles des réseaux sociaux (Facebook, twitter, etc), vous pourrez oublier définitivement le concept de « vie privée ». A l'heure ou des organismes tels que l'Urssaf, Pôle emploi, et bien d'autres (employeurs par exvérifient vos statuts et publications disponibles sur vos profils publics et s'en servent à leur avantage (pénalités, radiations, plaintes, etc.), je vous laisse imaginer ce qu'en feront les forces de l'ordre qui obéissent à l'establishment.
 
Cette expérimentation se déroule aux états unis pour le moment, mais combien de temps avant que cela n'arrive jusque chez nous ? Le veilleur
 
La ville de New York a déjà acheté quelques modèles de Go...

Voici que notre grand joueur de flûte mondialiste, alias Barack Obama, sentant la tension monter après l'affaire Snowden, décide de rassurer le bon peuple en plaidant une réforme du patriot act, loi qui a été votée par le Congrès des États-Unis et signée par George W. Bush le 26 octobre 2001, et depuis reconduite jusqu'en 2015 (wiki).
 
Pour rappel, cette loi permet au gouvernement des États-Unis de considérer comme « combattant ennemi » toute personne soupçonnée de projet terroriste, et de détenir cette dernière sans limite de temps et sans la moindre inculpation. Comprenez bien que la notion de terrorisme est ici très vague et laissée à la libre appréciation des décideurs ! De nombreuses théories sérieuses (conspirationnistes pour d'autres...) avancent l'idée que les attentats du 11 sep...

Un nouveau scandale menace la Maison Blanche. Le quotidien britannique The Guardian révèle dans son édition du 6 juin que l'opérateur téléphonique américain Verizon remet quotidiennement à la National Security Agency (NSA), l'une des principales agences de renseignements des Etats-Unis, les relevés de dizaines de millions d'abonnés.
 
Le journal a eu accès à l'ordonnance secrète, datant du 25 avril, du tribunal fédéral relatif au renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Court, FISC, un organisme créé par le Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA) de 1978) des Etats-Unis, qui donne à la NSA un accès illimité aux données concernées, pour une période comprise entre le 25 avril et le le 19 juillet. Les données comprennent le lieu, la date et la durée des appels nationau...