Recherche du mot clé « parties génitales » (3 résultats)

Des milliers de petits ont été traités d'office contre le rhume et la grippe avec un médicament très douteux. Les familles sont scandalisées.
 
Depuis le début du mois, les manifs de parents en colère se multiplient devant les crèches et les garderies du pays. Plusieurs d'entre elles ont traité, à l'insu des familles, leurs élèves.
 
Les enfants devaient avaler des « vitamines » qui contenaient, en réalité, de la Moroxydine ABOB. Ce médicament antiviral aux propriétés mal connues aurait provoqué des effets secondaires violents chez certains bambins. Les petits se seraient plaints de vertiges, de nausées, de sueurs nocturnes, voire d'inflammations des parties génitales, raconte le site du « South China Morning Post ».
 
D'après l'enquête lancée par les autorités, les établissements tentaient ...

Les faits ont eu lieu à Sucy-en-Brie, dans le Val-de-Marne, le 6 octobre. Il est 0 H 40, et deux frères, Bayram, 21 ans, et Chaïn, 16 ans, rentrent à la maison après un match de foot en salle. Ils descendent du bus, et continuent à pied en direction de leur quartier, la Cité Verte.
 
Arrive alors une voiture de la BAC. Trois agents se dirigent vers eux, et Chaïn, qui dit avoir « eu peur », part en courant. Je précise qu'il est lycéen en 1ère ES et inconnu de service de police. La poursuite dure 100 mètres, et le gamin est aux mains de la BAC.
 
Trois-quarts d'heure plus tard, à 1 h 30, il arrive au commissariat de Boissy-Saint-Léger, conduit par les mêmes agents. Les policiers ne prennent pas déposition, car il n'y a pas de charge contre Chaïn, et sa mère est appelée pour le récupérer.
 
La m...

Dans la lecture d'un article précédent "Le conflit syrien risque de dégénérer en guerre mondiale" (lien), il parait évident que Vladimir Poutine, soutenu par la Chine n'hésitera pas à s'opposer à une action d'ingérence non autorisée par l'OTAN de la part des Etats-unis envers la Syrie.

Plus récemment (voir "L'OTAN prépare une vaste opération d'intoxication" - lien), Les Etats-unis seraient sur le point de lancer une propagande de désinformation sur ce qui se passe en Syrie, et cela dans le but évident d'indigner les masses, ainsi que bien sûr pouvoir obtenir le feu vert de l'OTAN, ce qui leur permettrait d'agir sous couvert de la "légalité", et donc de ne pas subir les foudres de la Russie que les américains semble craindre, et à juste titre !
 
Il semble que cette campagne de désinformati...