Recherche du mot clé « parties de logiciels » (1 résultat)

A la manière de Frankenstein, dont les membres étaient issus de différents corps humains, deux chercheurs américains en informatique ont développé un virus capable d'emprunter des parties de logiciels pour se développer. Comment est-ce possible ?
 
Ce virus a été nommé Frankenstein par ses créateurs Vishwath Mohan et Kevin Hamlen de l'université du Texas. Après l'infection d'un ordinateur, il pioche dans des logiciels communs (et légitimes), tels que Internet Explorer ou Notepad, des fragments de codes appelés gadgets, qui servent à exécuter un type précis de tâches. Ensuite, Frankenstein qui comporte des modèles préécrits exécutant certaines tâches, remplace ces derniers avec les gadgets récupérés.
 
Cette opération se répète à chaque infection, ce qui signifie que le logiciel malveillant...