Recherche du mot clé « parlement Grec » (5 résultats)

Cinq ans après le krach de Wall Street en septembre 2008, les chiffres compilés par la bibliothèque de la Chambre des Communes britannique sur les niveaux des salaires des 27 Etats-membres de l'Union européenne montrent que le niveau de vie des travailleurs a drastiquement diminué.
 
Ces statistiques contredisent les affirmations selon lesquelles la zone euro a « redressé la barre » grâce à une modeste croissance au cours du dernier trimestre. La situation est particulièrement grave dans les pays soumis aux dictats de la « troïka » - l'UE, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire International (FMI) - qui supervise les réductions massives des dépenses sociales comme l'exigent les banques internationales.
 
En Grèce, les salaires ont dégringolé de 11,3 pour cent depuis l'aut...

Jeudi 28 mars, le parlement grec a adopté une loi, nommée Plan Athéna, qui vise à démolir l'enseignement supérieur gratuit et fourni par l'Etat. La loi a été passée de force en violation flagrante de la constitution grecque qui ne permet pas l'abolition des universités.
 
La loi a été adoptée avec 148 voix pour et 125 contre. Les députés de la Gauche démocratique, le plus petit des trois partis formant la coalition dirigeante qui comprend aussi le parti conservateur Nouvelle Démocratie et le PASOK social-démocrate, ont voté contre ces mesures. Leur démarche était entièrement fondée sur le fait qu'un soutien à cette loi aurait risqué de mettre en cause leur possibilité à servir de caution de « gauche » à la stratégie d'austérité du gouvernement.
 
Athéna a pour conséquence la fermeture imm...

Malgré la colère de la rue, qui a rassemblé 100.000 personnes autour du Parlement grec, les députés ont voté un nouveau plan d'austérité de 18 milliards d'euros d'économies supplémentaires, exigé par les créanciers internationaux du pays (UE, BCE, FMI). Cette adoption était nécessaire avant le versement de 31,2 milliards d'euros par la Troïka avant le 16 novembre pour éviter le défaut. Pendant ce temps la colère sociale est encore montée d'un cran après deux jours de grève générale.
 
L'adoption ne se sera pas faite sans douleur et il aura fallu se contenter d'une très courte majorité, 153 voix sur 151 nécessaires, alors que la majorité disposait initialement de 176 députés. De fait, depuis plusieurs semaines, une atmosphère frondeuse régnait au sein de la coalition. Surtout entretenue pa...

Merci à Folamour de Crashdebug pour avoir relevé cette information hier en soirée, qui UNE FOIS DE PLUS n'est pas relayée par les médias officiels mis à part BfmTv...

Des dizaines de milliers de manifestants se sont massés devant le parlement Grec ce 7 Novembre à Athènes, pour protester contre le vote prévu dans la nuit par les députés d'un nouveau train de rigueur réclamé par UE et FMI pour maintenir le pays à flot. Suivez les événements en direct.
 
Des banderoles se sont dressés devant le bâtiment illuminé, appelant à l'« Effacement de la dette, résistance aux mesures de misères » ou à la « Résistance, lutte, renversement ». Un important dispositif des forces de l'ordre bloquait les artères longeant le parlement aussi bien aux automobilistes qu'aux piétons.
 
Ce rassemblement est le point...

Alors qu'on nous parle des médailles obtenues aux JO, de ce « pauvre » Armstrong pénalisé pour dopage (quelle surprise), de la sécheresse en France, et qu'on nous ment éhontément sur la situation en Syrie, pendant ce temps la, la misère sévit dans certains pays, et personne n'en parle, a part notre flamby national et sa nouvelle copine Angela Merkel, pour dire que « la Grèce doit faire plus d'efforts... » afin de pouvoir rembourser sa dette et rester dans cette maudite zone euro !

Jour après jour, l'actualité nous fournit les preuves les plus accablantes de la réalité de la situation créée par la monnaie commune européenne. Ainsi, entre le 30 juillet et le 23 août 2012, on a appris successivement :
 
 • que la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie continuent de s'effondrer,
 • que l'ens...