Recherche du mot clé « parents » (99 résultats)


L'information semble ne pas avoir fait grand bruit, traitant pourtant du sujet aussi délicat que controversé de l'obligation vaccinale que veut à tout prix nous imposer notre cher ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn. L'article est daté du 31 août, mais il est vrai qu'entre les joutes verbales de Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, les avancées inquiétantes du « boucher » Assad face aux gentils terroristes soutenus par l'occident, le scandale sur le Levothyrox et autres, les conditions étaient réunies pour que cela passe inaperçu.

J'avais déjà en juin évoqué les liens d’intérêt entre la ministre de la Santé et l'industrie pharmaceutique, et je ne fut pas le seul. Évidemment, cela n'a pas pour autant perturbé la ministre ni ne l'a faite dévier de ses objectifs si prof...

Étudier durant sa jeunesse, trouver un emploi stable et bien rémunéré (à défaut d'être épanouissant), avoir un cercle d'amis, rencontrer l'âme sœur, se marier, acheter une maison, avoir un ou des enfants, ne pas faire trop de vagues durant son existence en attendant patiemment une retraite bien méritée, pour enfin « profiter » tant bien que mal de la vie qui reste, si toutefois vous avez la chance de pouvoir arriver en bonne santé jusqu'à cette dernière et ultime étape. C'est la vie « idéale » telle qu'elle nous est vendue par ce système, et depuis maintenant tellement longtemps que personne ne songerait à la remettre en question un seul instant.

Pourtant, c'est ignorer nos racines, car l'homme était nomade bien avant d'être sédentaire, mais sa quête de confort et de sécurité l'a amené...


Tremblez braves propriétaires, vous qui pensiez vous préserver de difficultés financières futures en acquérant votre petit nid douillet bien à vous, investissant pour l'avenir au prix d'interminables remboursements et privations. Tout cela pourrait bien prendre fin.

On la croyait morte et enterrée, d'autres affirmaient qu'elle n'était qu'une légende, mais tel un épouvantable fantôme ressurgi de nulle part, la taxe sur les propriétaires, appelée aussi taxe sur les « loyers implicites » est de nouveau à l'ordre du jour. « Ça » est revenu !

Déjà à l'ordre du jour il y a quelques temps, puis rapidement mis à la trappe face à une levée de boucliers de citoyens scandalisés à l'idée de se voir déposséder de leurs biens durement acquis, voici donc revenir dans les cartons l'idée de cette taxe fa...


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...

Un nouveau décret a vu le jour fin octobre, signé de la main de Manuel Valls et de Najat Vallaud-Belkacem concernant l'enseignement scolaire effectué hors du cadre public. A la simple lecture de cette annonce, nombre d'entre-vous sont certainement en train de grincer des dents, et il est probable que l'avenir vous donnera raison.

Pour commencer, il ne s'agit pas ici d'un projet de loi soumis à un vote parlementaire, mais un décret, qui pour rappel est un acte exécutoire, et donc non contestable. Ils en ont décidé ainsi et c'est sans appel, un peu à la manière d'un... 49.3. En substance, ce décret signifie que ce qui sera enseigné en dehors de l'éducation nationale devra être contrôlé, et validé conforme aux programmes officiels.

Pourtant, dans un précédent article relatif à un projet de l...