Recherche du mot clé « parasite » (30 résultats)


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...


A l'instar de l'acharnement des élites au pouvoir pour dissimuler les sans abris, et à défaut de ne pouvoir directement les éradiquer, une nouvelle guerre sociale a commencé, et consiste pour le pouvoir en place (et le précédent) à diaboliser les pauvres, ou comme ils se plaisent à les désigner, les « assistés », ces « parasites qui ruinent la France ».

Parce que la logique sociale est implacable : Ceux qui ont le plus demandent le plus d'effort à ceux qui ont le moins, et quand vous en avez encore moins et ne pouvez décemment faire d'effort, vous êtes la lie de la société et ne méritez ni égard ni compassion. Du haut de mon indignation, je me demande ce qui est le pire ; Le mépris affiché des ces vautours politiciens qui s'en mettent plein les poches sur notre dos en se permettant de no...

Il n'aura fallu que peu de temps après l'éviction « démocratique » de la présidente Dilma Roussef de la scène politique brésilienne pour en percevoir les premiers effets auprès du peuple.

Cette mise en scène grossière organisée par Washington, et courageusement dénoncée au festival de Cannes (photo d'illustration) ne fait plus aucun doute tant les preuves en sont accablantes. Toute cette mascarade pour laisser libre champ à un vice-président accusé de corruption, qui constitue un gouvernement comptant au bas mot un tiers de ministres corrompus, et bien sûr supposé « redresser » un pays traversant une grave crise économique et sociale avec une politique d’austérité.

Cet événement brésilien n’est de plus pas isolé puisqu'il prend place dans une attaque en règle qui concerne la plupart d...


Tout le monde connaît Monsanto, le monstre (à plus d'un titre) de l'agro-alimentaire dont la sinistre réputation n'est plus à faire. Mais certains d'entre-vous ne connaissent peut être pas ou mal un autre géant tout aussi glauque qui n'a pas à rougir devant le premier, à savoir Syngenta.

Pour rappel, Syngenta est une société suisse spécialisée dans la chimie et l'agroalimentaire, issue de la fusion des sociétés AstraZeneca et Novartis. Elle est le leader mondial dans la recherche liée à l'agriculture, en particulier la production de produits phytosanitaires et semences. Syngenta emploie environ 25 000 personnes dans plus de 90 pays (chiffres de 2009).

Un passage provenant de wikipédia est éloquent :

Selon des médias alter-mondialistes, Syngenta serait l'employeur d'une milice privée qui in...


Vous ressentez un mal être, un ras le bol général, un désaccord avec des valeurs pourtant admises autour de vous, bref, une envie d'ailleurs et de tout plaquer, mais que vous ne sauriez expliquer ?

Peut être faites vous parti de ces « éveillés » à qui on ne la fait plus, auquel cas vous avez déjà tout ou partie connaissance de ce qui suit, et ce désaccord qui tôt ou tard se transforme en colère, est profondément ancré en vous. Mais êtes vous sûr pour autant que cette ire légitime à vos yeux n'est pas le fruit savamment cultivé à votre insu par ce même néo-libéralisme qui vous dégoûte ?

Une analyse intéressante de l'indigné du canapé qui nous rappelle aussi qu'il est souvent utile de méditer sur son passé pour mieux choisir son avenir...

Le Veilleur

Pourquoi chercher le bonheur ailleurs q...