Recherche du mot clé « pêche industrielle » (3 résultats)

Un chercheur de l'institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) se fait nommer pour une durée de trois ans à l'organe scientifique le plus influent auprès de la Commission européenne et change de casquette pour rejoindre la flotte d'Intermarché précisément 90 jours plus tard, entrant ainsi en conflit d'intérêt flagrant avec sa position. C'est ce que révèle aujourd'hui l'association BLOOM oeuvrant pour la préservation des océans profonds.

Une nomination contradictoire
 
Lorsque le 27 octobre 2010, François Théret est nommé membre du Comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP), organe chargé de conseiller la Commission européenne en matière de politique des pêches et notamment de donner un « avis crucial » [1] pour la fixation annuelle des tota...

Samedi 23 juin a eu lieu, pendant toute la journée, sur tous les continents, et tous les fuseaux horaires la plus grande "journée de mobilisation" jamais organisée par Greenpeace. 2000 militants, dans 20 pays, du Canada à la France en passant par le Chili et l'Australie, ont dédié leur journée à un seul objectif : Sauver l'Arctique !
 
L'objectif de cette journée : inviter. Inviter les passants, les travailleurs, les jeunes et moins jeunes, les "ceux qui savent un peu" et les "ceux qui n'en avaient jamais entendu parler"... Discuter avec eux, avec chacun. Faire des rencontres aussi, et débattre. Pourquoi ? Parce que nous sommes tous convaincus qu'à nous tous, nous pouvons être plus forts que les compagnies pétrolières et les états.
 
Notre volonté : créer une zone protégée dans les eaux in...

Un nouveau sommet des Nations unies sur le développement durable s'ouvre à Rio le 20 juin (Rio+20). Au programme : la mise en place d'une « économie verte », présentée comme une solution à l'épuisement des ressources naturelles et au réchauffement climatique. Ou comment les tenants d'un néolibéralisme vert, les grands groupes privés et les marchés financiers cherchent à s'approprier les biens communs : eau, forêts, biodiversité ou cycle du carbone... Une entreprise prométhéenne pour transformer la nature en bulle spéculative.
 
Vingt ans après le sommet de Rio de 1992, qui avait jeté les bases du développement durable, la conférence qui s'ouvre au Brésil le 20 juin sera placée sous le signe de « l'économie verte ». Si les attentes sont faibles en termes de résultats concrets, cette confér...