Recherche du mot clé « otages » (14 résultats)


Impossible d'y échapper, tous les médias alignés s'époumonent à l'unisson pour nous décrire une vision d'horreur d'un peuple massacré par les troupes armées du régime officiel de Bachar el-Assad, ainsi que celles de la Russie de Vladimir Poutine. Seulement voilà, la réalité semble tout autre...

En lieu et place des scènes de liesse et de gratitude d'une population libérée que ces mêmes médias ont choisi d'occulter, la presse nous inonde d'images et vidéos parfois manipulées, parfois sorties de leur contexte ou provenant d'autres régions ou d'autres temps. Des techniques de désinformation bien connues et déjà utilisées en Irak ou Libye, et ayant fait leurs preuves, pourquoi en changer ?

On éteint même les lumières de la Tour Eiffel sous prétexte d'une solidarité avec le peuple d'Alep (...

Nous en sommes arrivés à un point charnière, une apogée des mouvements de contestation de cette Loi travail que veut nous imposer à tout prix Bruxelles par le biais des marionnettes néo-libérales au pouvoir. Cette nouvelle étape culminante de la grogne populaire pourrait être selon certains le résultat d'un plan soigneusement étudié, mais de nombreux signes attestent cependant du contraire.

A commencer par la non anticipation des blocages des dépôts pétroliers et autres centre nerveux de l'économie, aux récentes et pitoyables tentatives de communication, ou plutôt de propagande, mettant en cause l'abominable syndicat de la CGT qui « prend en otage les français », soit disant dans le seul intérêt de soigner sa cote de popularité... Non, sérieux les gars, c'est vraiment insulter l'intell...

L'AMGOT, késako ? Il s'agit de l'acronyme de Allied Military Government of the Occupated Territories, qui était un plan défini par les États-Unis, et qui visait à imposer dans les pays « libérés de l'occupant nazi » (un occupant financièrement et matériellement aidé par les grandes banques américaines, voir aussi « Ce qu'on ne vous dira jamais sur le 6 juin 1944 » ...), un gouvernement militaire allié, afin d'assurer une transition pour un retour à la « démocratie ».
 
Soutenu par l'immense majorité des Français, De Gaulle, chef de la résistance, réussit cependant à éviter l'AMGOT et à installer un gouvernement provisoire français (le GPRF) pour assurer le retour à la démocratie. Il s'agit d'un pan entier de l'histoire - et non des moindres -, qui ne nous est curieusement pas enseigné dan...

Le Professeur de Harvard, Robert Stavins a jeté, le mois passé, un pavé de plus dans la mare. Une révélation de plus. Chaque jour des voix s'élèvent pour dénoncer les tripotages des gouvernements, des officines liées à l'ONU, du GIEC et des organisations écologiques diverses pour faire croire au réchauffement climatique et même aux « changements climatiques ».
 
Dernièrement dans un meeting sur le climat à Berlin, trois-quarts d'un document aurait été volontairement effacé pour dissimuler des vérités. Ce professeur était l'un des deux coordinateurs d'un rapport clé qui devait être publié par l'IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change). Ce rapport était lié à la coopération entre les pays pour la réduction des émissions carbonées.
 
Il a été profondément affecté lorsqu'il était dans c...

Chaque jour qui passe nous fournit de nouvelles informations démystifiant les plans machiavéliques organisés par l'Otan aux ordres de Washington. Ce nouveau fait, et pas des moindres, nous apprend que la prise d'otages des « observateurs » de l'OSCE par les séparatistes pro-russes à Slaviansk n'est qu'une opération de propagande mensongère de plus.
 
Le représentant de l'OSCE, Claus Neukrich, vient de confirmer auprès de la chaine de Télévision Autrichienne ORF que les « otages » n'appartenaient pas à son organisation, et les qualifie « d'observateurs militaires » au services de l'Otan. Ajoutez à cela la récente tentative de désinformation (voir vidéo) provenant du New york times qui a été dévoilée, alors qu'il avançait une présumée implication des Forces spéciales russes dans les manifes...