Recherche du mot clé « origine humaine » (14 résultats)

Si une contribution d'origine humaine ne peut être niée concernant les changements climatiques que nous observons, dont les causes sont liées à une variabilité cyclique naturelle dépendante de facteurs aussi variés que nombreux et complexes, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) n'a eu de cesse d'affirmer que seule une responsabilité d'origine exclusivement anthropique ne pouvait en être la cause, utilisant en ce but des « preuves emblématiques » telles que la population des ours polaires - qui semble en fait se porter bien - ainsi que le recul de glaciers.

C'est d'un de ces glaciers dont il est question aujourd'hui, celui des Alpes, et si un recul est réellement constaté de nos jours, une nouvelle étude démontre que cela s'est déjà produit à maintes ...


Depuis nombre d’années, les alarmistes du changement climatique n’ont eu de cesse d’entretenir la peur en produisant quantité de scénarios apocalyptiques ayants tous pour point commun la théorie du réchauffement climatique anthropique, aboyant sans relâche que les émissions de CO2 d’origine humaine modifient le climat de la Terre et que nous courons à l’apocalypse.

Alors que le nombre d’études indépendantes et sérieuses démolissent ces sinistres prédictions de manière croissante, de nouvelles découvertes en provenance d’Australie viennent ajouter un nouveau caillou dans la chaussure des alarmistes climatiques. Il résulte de cette étude un constat logique pour ceux ayant déjà étudié le cycle du carbone : L’excès de co2 dans l’atmosphère augmente la fertilisation végétale.

Cette étude v...


Le réchauffement climatique est-il prouvé, et si oui est-il réellement du à l’activité humaine ? Ces questions qui provoquent régulièrement de nombreux débats enflammés entre ceux qui soutiennent la théorie officielle et leurs opposants ne devraient bientôt plus se poser.

Il semble en effet que nous assistions au divorce entre liberté d’opinion et sciences puisque la justice s'en mêle et désire rendre illégal et passible de poursuites le fait de nier le réchauffement climatique anthropique. Nous pouvons également constater que le négationnisme, qui pour rappel désigne la contestation ou la minimisation des crimes contre l'humanité soit désormais tacitement étendu aux personnes en désaccord avec les version scientifiques officielles !

Cette aberration juridique qui n'est autre qu'une n...

Ou quand pouvoir et corruption n'avaient pas encore soudoyé toutes les strates influentes de notre société... Il est pour le moins amusant de constater qu'un refroidissement global était présagé par des scientifiques alors même qu'un accroissement significatif des émissions de CO2 était mesuré.

Amusant oui, mais plus pour très longtemps, car comme l'annonce un article du télégraph relayé par Benji sur les moutons enragés en octobre dernier, nier le réchauffement climatique d’origine humaine va devenir illégal et passible de poursuites ! Souvenez-vous du cas de Philippe Verdier, le présentateur météo qui s’est vu interdire d’Antenne sans le moindre débat après la parution de son livre dans lequel il remet en question les versions officielles.

Voici une publication issue du Collectif de...

La théorie de l'évolution de Charles Darwin semble être de plus en plus fréquemment remise en question de nos jours, et vous l'avez peut être remarqué comme moi, de nombreuses émissions et sites internet nous proposent une théorie alternative, évoquant ainsi les « ancient aliens » comme explication aux nombreuses découvertes et questions restées sans réponse.
 
Pourtant, il existe d'autres cheminements de pensée ne mettant pas forcément des aliens aux technologies très évoluées sur le devant de la scène, mais plus simplement le fait que l'être humain serait bien plus âgé que l'on veut nous le faire croire, et qu'il aurait donc évolué bien plus tôt, donnant ainsi naissance à des technologies avancées avant de disparaitre suite à des catastrophes naturelles, ou pire... suite à sa propre des...