Recherche du mot clé « océan Pacifique » (33 résultats)

Précédé par quelques premières secousses annonciatrices, un fort séisme de magnitude 6,9 s'est produit ce mardi matin dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée quelques heures plus tard après qu'une vague d'un mètre ait été mesurée sur la côte, près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Bien que Tepco (Tokyo Electric Power), l'opérateur de la centrale, ait affirmé que « aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site », des informations ont filtré selon lesquelles le système de refroidissement du troisième réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daini a rencontré des problèmes suite au séisme.

En effet, selon l'Agence de réglementation nucléaire, le système de refroidissement qui sert à alimenter le ...


Nul besoin de vous présenter Wall-e, ce film d'animation au succès mondial mettant en scène deux robots au comportement humain sur fond de crise planétaire avancée. Mais au delà de la jolie petite histoire au « happy end » prévisible, le scénario nous met en garde de façon à peine dissimulée sur la voie très dangereuse dans laquelle nos civilisations dites « développées » se sont engagées.

Les personnages attachants et le ton humoristique déployé tout au long du film nous poussent à appréhender avec légèreté la trame principale de cette histoire, mais ne vous méprenez pas, la représentation caricaturale d'un monde à l'agonie par la conséquence de nos mauvais choix de vie n'en est pas pour autant absurde, et tout indique que nous en avons pris la voie.

Bien que l'un des thèmes principa...

Alors que l'état de catastrophe naturelle persiste au Japon suite au fort séisme de magnitude 7,0 et que de nombreuses répliques continuent d'entretenir la peur, un puissant séisme de magnitude 7,8 a frappé cette fois-ci l’équateur dans la nuit de samedi à dimanche à 23h58 (GMT).

Au moins 77 personnes sont mortes et 588 autres blessées selon un communiqué du vice-président du pays, Jorge Glas. Des dégâts colossaux sont également à déplorer dans le sud-ouest du pays, jusque dans la région de Guayaquil, sur la côte pacifique.

Pour les détails, l'épicentre était situé à 10 km de profondeur à environ 173 km de Quito, la capitale équatorienne. Difficile à mon humble niveau d'établir une corrélation avec les récents tremblements de terre du Japon qui se situaient à une profondeur similaire,...

Un avis de risque de tsunami a été diffusé vendredi soir à la suite d'un puissant séisme de magnitude 6.8 au large de Fukushima.

Un tsunami de faible ampleur s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord-est du Japon après un violent séisme au large de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. Une première montée des eaux de 20 cm a été mesurée moins d'une heure après les secousses à Ishinomaki, la ville côtière la plus meurtrie par le gigantesque tsunami de mars 2011. Des vagues de quelques centimètres ont touché ensuite divers autres points des préfectures de Miyagi, Iwate et Fukushima. La mise en garde a cependant été levée un peu moins de deux heures après avoir été émise.
 
Une forte secousse de magnitude 6,8 s'était produite samedi vers 4 heures heure locale en ...

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6.2 a frappé au large de la côte Pacifique du Mexique samedi. Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée à la suite de la secousse.
 
Un séisme de magnitude 6.2 a frappé samedi la côte Pacifique du Mexique, a indiqué l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGC), qui avait dans un premier temps fait état d'une magnitude de 6.6. L'épicentre du tremblement de terre survenu à 7 h 53 était situé à 303 kilomètres au sud-ouest de la ville de Puerto Vallarta et à 877 kilomètres de Mexico City, à une profondeur de 10 kilomètres, a précisé l'USGS.
 
Il n'y avait dans l'immédiat aucune information faisant état de dégâts causés par le séisme et aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée à la suite de la secousse. Le Mexique est situé sur un point de...