Recherche du mot clé « nouvelle constitution » (7 résultats)


Pour ceux et celles qui ne l'auraient pas encore vu, « Demain » est un film documentaire français sorti en 2015, et qui aborde d'un point de vue optimiste de multiples problèmes préoccupants qui nous attendent dans un avenir proche, tout en recensant des initiatives et exemples concrets de par le monde, et prétend apporter des solutions aux défis environnementaux et sociaux de notre époque, qu'il s'agisse d'agriculture, d'énergie, d'économie, d'éducation ou de gouvernance.

Je fait l'impasse sur le sempiternel « réchauffement climatique anthropique » une nouvelle fois évoqué, car si vous me suivez régulièrement, vous devez savoir ce que je pense de cette fable. Passé cette clarification, ce documentaire, bien qu'encourageant, me laisse un arrière goût d'une utopie gentillette, laissant ...

Que ça fait du bien ! Des dirigeants politiques intègres, compétents et courageux, qui transforment leur pays en alliant le développement économique, la solidarité et la démocratie. Où ça ? En Bolivie ! Evo Morales et le Mouvement vers le socialisme (MAS) sont au pouvoir depuis huit ans, et ça marche. Le pays le plus pauvre d'Amérique du Sud décolle.
 
C'est peu dire que les braves gens d'ici attendait avec morgue de voir ces Indiens, amis de Chávez, se prendre un splendide râteau. A l'épreuve des faits, le résultat est une réussite peu commune, et Evo Morales ne lâche rien :

« Le socialisme c'est le bien-être, c'est partager la richesse. C'est ce que faisaient nos ancêtres, à une plus grande échelle, avec la technologie et la modernité productive ».
Restaurer l'Etat
 
L'équipe d'Evo Morale...

Le digne successeur de Hugo Chavez - Nicolas Maduro - tient bon le cap et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'arrange pas les affaires des élites du nouvel ordre mondial qui convoitisent avec leur appétit habituel les ressources de ce pays, et de l'amérique latine dans son ensemble.
 
Il tient fortement tête à l'oligarchie américaine, aussi bien par son refus de se plier face à Obama le menacant si il donnait refuge à Edward Snowden dernièrement, que par sa présence au sein du Mercosur, zone d'échange totalement indépendante et gênant fortement les interêts des usa. Espérons que Nicolas ne soit pas lui aussi « subitement victime » d'une crise cardiaque dans les mois à venir... Le veilleur
 
Le départ physique de Chavez a laissé un vide que Maduro a vite comblé en faisant vivre, pl...

L'Islande ne fait décidément rien comme tout le monde. Très durement touchée par la crise de 2008, l'île est désormais en pleine reprise économique, et multiplie les tentatives pour reprendre en main le contrôle de son pays. Dernière en date, le vote en faveur d'un projet de constitution qui remet le citoyen au centre de l'échiquier et qui prévoit...la nationalisation d'une partie des ressources naturelles.

L'Islande, qui avait déjà surpris en disant « non » au renflouement de ses banques par l'État, continue sa révolution tranquille. Très durement touchée par la crise de 2008, elle est désormais en pleine reprise économique. Et ce week end, l'Île qui compte un peu moins de 320.000 habitants, a voté à 68,3% en faveur d'un nouveau projet de constitution soumis à référendum populaire. Le...

Plus de 200.000 Égyptiens se sont rassemblés mardi après-midi sur la place Tahrir, au Caire, pour protester contre la décision du président islamiste Mohamed Morsi de s'arroger des pouvoirs quasi-absolus (lien).
 
Mardi, les manifestations de masse, place Tahrir et dans plusieurs autres grandes villes comme à Alexandrie, étaient comparables en taille à celles de l'année dernière lors du soulèvement populaire qui a renversé l'ancien chef d'État égyptien Hosni Moubarak.
 
Agitant des drapeaux rouge, blanc et noir, et criant des slogans contre le président égyptien et les Frères musulmans, des rangs desquels il est issu, les manifestants en ont rejoint plusieurs centaines d'autres qui campent sur la place depuis vendredi dernier pour demander la révocation des décrets qu'il a pris la semaine d...