Recherche du mot clé « nouveau virus » (8 résultats)

« Virus H7N9 : sa carte d'identité génétique préoccupe les experts » lisait-ton récemment dans Science & Avenir. Dans cet article, on commençait à « mettre en condition » le public : à l'aide de noms de mutations, on tentait d'effrayer les gens, tout en leur assurant que « les meilleurs experts du monde » avaient été envoyés sur les lieux par l'OMS...
 
Avec le H1N1, les « meilleurs experts du monde » avaient aussi recommandé au nom de l'OMS une vaccination anti-H1N1 tous azimuts. Leurs liens d'intérêts avec les laboratoires avaient surtout été dénoncés après la fausse pandémie. Sauf qu'ici, on prend les mêmes et on recommence !
 
Parmi les « experts » envoyés sur les lieux, le Dr Keiji Fukuda, sous-directeur général de l'OMS, en charge de la Sécurité et de l'Environnement. Celui-là même ...

La souche de grippe aviaire H7N9 a contaminé neuf personnes dans l'est de la Chine jusqu'à présent et a fait trois morts au total.
 
Les autorités sanitaires estiment que cette souche pourrait être plus difficile à traquer que la souche mieux connue du H5N1. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le gouvernement chinois estiment qu'il est crucial de déterminer comment le virus contamine des humains.
 
Des virologues affirment que le virus H7N9 semble capable de se propager d'une volaille à une autre sans rendre les oiseaux malades, avant de provoquer des symptômes graves chez les humains. Selon l'OMS, ce virus semble avoir pris une forme qui lui permet d'infecter plus facilement des porcs, ce qui pourrait ensuite accélérer la propagation aux humains. C'est la première fois que des in...

L'Organisation Mondiale de la santé a lancé l'alerte : un nouveau coronavirus ayant fait son apparition en juin dernier en Arabie Saoudite continue sa propagation. Il a en effet été identifié formellement chez 12 personnes dans plusieurs pays dont 4 au Royaume-Uni. Cinq de ces cas se sont avérés mortels.
 
Le nouveau coronavirus proche du Sras a été identifié formellement chez 12 personnes, dont 4 au Royaume-Uni.
 
Un coronavirus proche du SRAS   
 
Proche du virus qui avait provoqué en 2003 l'épidémie de syndromes respiratoires aigus sévères (SRAS) et responsable du décès de 800 personnes à travers le monde, ce nouveau coronavirus (NCoV) provoque des symptômes respiratoires sévères, une pneumonie inexpliquée ou une maladie respiratoire grave, évolutive ou avec des complications ne répondant...

Un nouveau sous-type de virus de grippe aviaire à été découvert, il serait « hautement pathogène », et plus virulent que celui responsable de la dernière pandémie. Bien entendu, cette nouvelle variété reste mortelle et transmissible de l'animal à l'homme...
 
Ce virus de grippe aviaire, plus virulent et jamais identifié auparavant en Indonésie, est responsable de la mort de centaines de milliers de canards ces dernières semaines dans le pays, révèle le vétérinaire en chef du gouvernement dans un courrier.

« Nous avons trouvé un sous-type du (virus) H5N1 de la grippe aviaire hautement pathogène, de clade 2.3 »
, indique Syukur Iwantoro dans une lettre aux administrations locales et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
 
« Ce clade est un nouveau clade trouvé pour la première fois en ...

Un nouveau virus espion capable de surveiller les transactions bancaires, les courriels et les réseaux sociaux a été détecté au Moyen-Orient, a annoncé jeudi Kaspersky Lab, une des principales sociétés de sécurité informatique. Ce virus, Gauss, pourrait en outre être capable d'attaquer des infrastructures vitales.
 
Il a été mis au point dans les mêmes laboratoires que Stuxnet, un virus que les Etats-Unis et Israël ont très probablement utilisé pour attaquer le programme nucléaire iranien, a précisé Kaspersky Lab.
 
L'entreprise de sécurité informatique, basée à Moscou, dit avoir découvert plus de 2500 ordinateurs infectés par Gauss, notamment au Liban, en Israël et en Cisjordanie. Elle soupçonne qu'il y a au total des dizaines de milliers de victimes.

Cyber-armes
 
Elle a en revanche refusé...