Recherche du mot clé « neurones » (16 résultats)


Un « dispositif de propagande, d'abrutissement et de consumérisme », c'est de nos jours ce à quoi peut être résumé la télévision, une révolution technologique à l'époque se sa première diffusion en 1925, et qui fût rapidement détournée à des buts politiques, militaires ou encore de mercantilisme.

Cet appareil que l'on nommait auparavant « petite lucarne », et qui s'est vu évoluer en grande fenêtre de nos jours, s'équipant de très haute définition, de connexion internet et même d'affichage 3D, est désormais incontournable dans un logement, au même titre qu'un radiateur ou qu'un éclairage électrique. Je ne vais pas dans cet énoncé faire la liste des inconvénients inhérents à la télévision ou encore dénoncer les récurrentes aberrations ou techniques de manipulation qui y sont véhiculés, l...


Bien que la nouvelle ne soit pour le moment pas encore prouvée, cette nouvelle étude démontre une réaction neuronale au stimuli magnétique, et si réponse il y a, c'est qu'une perception est donc bien établie par notre cerveau.

Si l'hypothèse se vérifie, cela signifie-t-il que nos ancêtres hominidés bénéficiaient d'un sens de l'orientation bien plus développé que celui que nous possédons aujourd'hui, et si oui, à quel moment de l'évolution s'est il estompé ?

Toujours en se basant sur la théorie de l'évolution (controversée) prônée par Charles Darwin, s'agirait il sinon d'une capacité laissé en héritage par nos ancêtres mammifères dans nos gênes, et qui s'est « désactivée » à un moment donné ?

L'article ne dit pas quelles pourraient être les répercussions sur notre quotidien des change...

Sortir de l'euro, le débat interdit, voici la « une » du magazine Marianne de cette semaine, en vente en kiosque actuellement. Il y a deux choses importantes dans cet article, l'article en lui-même bien évidemment, mais également le simple fait d'oser poser le débat en couverture d'un magazine grand public, sans pour autant balayer d'un revers de main justement la solution de la sortie de l'euro.
 
Alors disons-le, ce dossier laisse la parole aux eurosceptiques comme on dit pudiquement, eurosceptique étant le terme politiquement correct pour dire que l'on est contre l'euro, mais comme être contre l'euro ce n'est justement pas très politiquement correct, on préfère juste se dire ou se qualifier de sceptique. En ce qui me concerne, les résultats désastreux de l'aventure de la monnaie unique...

Dans un documentaire diffusé ce vendredi soir à 22h20, Arte fait le point sur des recherches très récentes menées sur l'influence du ventre sur le cerveau. Le ventre, notre deuxième cerveau, c'est le titre de ce documentaire de Cécile Denjean, aussi instructif que captivant.

Nous allons voir cependant, que si de fantastiques avancées dans le domaine de la santé sont à espérer, de sombres dérives peuvent voir le jour si cette découverte est utilisée à d'autres fins...

« Les scientifiques se sont aperçus qu'il existait quantité de neurones dans notre ventre, à peu près autant que dans le cortex d'un chat ou d'un chien. Ils s'occupent, entre autres, de notre digestion. S'il n'avait disposé que d'un seul cerveau, celui « du haut », l'être humain aurait été absorbé en permanence par ce proce...

Au fil des nouvelles découvertes, les institutions scientifiques astronomiques se heurtent désormais aux limites imposées par des lois régissant la physique et l'univers, lois qu'ils ont eux-mêmes créées. Mais une fois de plus, au lieu de prendre le recul nécéssaire afin de ré-évaluer la situation et au risque de bouleverser les connaissances et dogmes établis, ils s'évertuent à fonder de nouvelles théories afin de tenter désespérement d'expliquer les énigmes de plus en plus nombreuses qu'ils rencontrent.
 
Le problême, c'est que ces nouvelles théories sont de plus en plus farfelues, et que, fautes de preuves tangibles et mesurables pouvant les étayer, elles apportent de nouvelles questions sans vraiment répondre aux précédentes. De son coté, Jean Pierre Petit, scientifique de renommée mo...