Recherche du mot clé « navire américain » (4 résultats)

Depuis le coup d’état politique organisé avec succès en Ukraine par l’oncle Sam et ses amis interventionnistes occidentaux, la montée des tensions entre les États-unis et la Russie - ainsi que la renaissance de la guerre froide qu’on croyait enterrée - ont vus fleurir dans de nombreux médias les gros titres relatant une menace devenue soudainement imminente, celle d’une confrontation militaire inévitable entre les deux blocs.

L’opportunité d’instaurer un nouveau règne de la peur rouge a bien sûr été saisie par l’actualité qui n’a pas manqué une nouvelle occasion de désigner l’odieux Vladimir Poutine comme responsable de la situation en Ukraine, comme de tous les maux de la planète d’ailleurs. L’apogée fut atteinte, quand contre toute attente, ce dernier instaura le référendum permettan...

Bien que le titre original concernait uniquement l'Espagne, et alors que la presse de cette dernière rapportait hier que le gouvernement aurait répondu par la négative à la demande américaine, il est intéressant (et très inquiétant) de savoir que le gouvernement Obama aurait également formulé la même requête à la France et à l'Italie.

A ce propos, lepetitjournal.com ajoute

« De nombreuses réactions ont animé les réseaux sociaux toute la journée, laissant poindre une vive inquiétude quant à la décision finale de l'exécutif espagnol. L'AFP rapportait par ailleurs hier que l'Allemagne s'apprêtait de son côté à accueillir un bateau de résidus d'armes chimiques. » 
Au vu du potentiel destructeur énorme de ces substances issues de l'arsenal de guerre Syrien (voir notes en bas de page), nous s...

Depuis la fin de l'URSS, les Américains ont fini par croire à leur propre propagande, et à la fin de l'histoire, cette situation nouvelle les plaçant en position de superpuissance invincible, capable de dicter ses quatre volontés au reste du monde. La crise syrienne marquerait-elle la fin de la toute-puissance américaine ?
 
Avec l'agenda révélé par le général Wesley Clark après le 11 septembre 2001 et la volonté affirmée de régner sur tout le moyen-orient, on savait déjà que les entités qui dirigent l'état profond américain pensaient tranquillement attaquer les pays les uns après les autres, puis, après avoir coupé les Russes et les Chinois de leur approvisionnement en pétrole, gaz et autres commodités, finiraient par les affaiblir et pourraient ensuite devenir maîtres du monde !
 
Bien sû...

Un navire américain a ouvert le feu lundi 16 juillet sur un petit bateau à moteur qui semblait représenter une menace à proximité des côtes émiraties dans le Golfe, tuant un pêcheur indien et blessant trois autres. Le pétrolier-ravitailleur USNS Rappahannock a tiré à la mitrailleuse lourde contre l'embarcation civile "après qu'elle n'eut pas répondu aux avertissements et alors qu'elle se rapprochait rapidement" du navire américain, a expliqué la Ve Flotte américaine dans un communiqué.
 
L'incident s'est produit, selon un haut responsable du ministère des affaires étrangères émirati cité par l'agence officielle Wam, à l'entrée du port de Jebel Ali, dans l'. "Les services concernés sont en train d'enuqêter sur l'incident", a-t-il dit.
 
La marine américaine a renforcé sa présence ces dernier...