Recherche du mot clé « nature et progrès » (3 résultats)

Vous souvenez-vous du couple d’agriculteurs qui étaient inquiétés pour avoir précisé sur un panneau que leur pain était fabriqué à partir de farine biologique ? Le verdict est tombé : 8.000 euros d’amende requis. Tout ceci pour avoir indiqué au client que leur pain est fabriqué avec une farine de qualité biologique, on croit rêver !

D'autant plus qu'à la question posée par les intéressés sous forme de sondage sur leur site « Le panneau ou figure l'inscription « Pain au Levain de farine bio. etc. » vous donne-t-il à penser que notre pain à été certifié bio par un organisme agréé ? », le non l'emporte à 88 % sur un total de 234 votes. Ce n'est certes qu'un détail, mais qui a son importance, puisqu'en en l'absence du fameux logo Bio bien connu de tous, il n'y a aucune ambiguïté selon moi....


300 000 euros et une peine de prison de deux ans, c'est ce qu'encoure un couple d’agriculteurs qui pourrait être condamné pour avoir précisé sur un panneau que leur pain était fabriqué à partir de farine biologique !

Pour information, le pain incriminé est fabriqué au levain, d'eau, de sel de guérande, et uniquement à partir de farine locale certifiée « Agriculture Biologique » (moulue sur meule de pierre s'il vous plaît !). Peu de chances de se tromper en avançant que ce pain - cuit au feu de bois de surcroît - possède tous les atouts et ingrédients caractéristiques d'un aliment aussi sain qu'hors-normes.

Aucun lien donc avec la baguette ou la boule moisie que votre « Super Q » de quartier ose vous vendre sous l'appellation de pain. Mais non, vous comprenez madame, le label, c'est le...

Le Président de la Section du Contentieux du Conseil d'Etat a rejeté le 19 mai en référé la demande de suspension de l'arrêté du Ministre de l'agriculture du 16 mars 2012, interdisant la culture du maïs OGM MON810. Cette demande était formulée par deux entreprises agricoles bien connues pour s'être déjà illustrées aux côtés de la Sté MONSANTO, lorsque le Conseil d'Etat a annulé en novembre 2011 le moratoire sur le maïs OGM MON 810.
 
Face au risque d'une nouvelle décision de justice dans le même sens, l'Union Nationale de l'Apiculture Française, les Amis de la Terre, la Confédération Paysanne, la Fédération Française d'apiculteurs Professionnels, la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique, France Nature Environnement, la Fédération Nature et Progrès et le Réseau Semences Paysannes s...