Recherche du mot clé « muselage » (3 résultats)


J'ai été surpris de constater le peu d'intérêt des médias pour cette information malgré l'importance des enjeux qu'elle révèle à demi-mots sous des prétextes économiques voilés. Ce désintéressement peut trouver une explication dans le fait qu'il est parfois nécessaire de lier plusieurs informations différentes entre-elles afin de leur donner un sens commun, ce qui n'a pas été le cas jusqu'ici.

Nous avons donc cette nouvelle qui tombe et nous informe que le Council for Foreign Relations, think tank mondialiste par excellence, désire voir disparaître les cinquante états américains au profit de sept « super régions », comme cela a été le cas du nouveau dessin des régions il y a peu en France. Cette information est importante à elle seule certes, oui mais après ? Quelle autre élément pourr...

Oui, vous lisez bien, le site des Moutons Enragés a été mis en demeure de risques de poursuites juridiques pour avoir relayé des informations de médias officiels dont la source originale est l'Agence Française de Presse Propagande (AFP). Nos amis des Moutons Enragés ont donc eu un douloureux choix à faire : épurer leur site de toute info provenant de l'AFP (14.000 articles), passer au tiroir caisse, ou encore... fermer !
 
Heureusement pour nous, les admins ont gardé la tête froide (et haute), et ont décidé de ne pas baisser les bras face à cette pitoyable agence de désinformation qui déshonore les principes mêmes de la presse. Une nouvelle preuve, s'il en est encore besoin, de la baisse grandissante de crédibilité des médias mainstream face aux médias alternatifs qui séduisent de plus en...

Et voilà !  Le présumé terroriste était un inconditionnel du site d'Alex Jones, donc, Alex Jones est « connecté » au terrorisme !  Et, en proclamant que les attentats de Boston sont un coup monté des agences de sécurité, du gouvernement, en dénonçant la version officielle, Alex Jones devient par défaut un « ennemi de la paix et de la sécurité ».
 
Toute personne qui met en doute la version officielle est, et sera, considérée comme potentiel « terroriste domestique ». Outre le ridicule de cette logique de guerre, il n'en reste pas moins qu'au nom de la « paix et la sécurité » les autorités pourraient procéder à des arrestations, détentions et procès contre toute personne qui s'adonne à la propagande « anti-gouvernementale ». conscience du peuple
 
Comme prévu, il n'a pas fallu attendre bien ...