Recherche du mot clé « multinationales » (110 résultats)


Les lobbyistes de la tristement renommée multinationale Monsanto trouveront désormais porte close au Parlement Européen ! Voilà une nouvelle pour le moins inattendue qui devrait redonner un peu d'espoir aux nombreux opposants de la firme.

Les causes de cette affaire relèvent d'une arrogance hors du commun de la part du géant pro-ogm qui, se croyant intouchable et au dessus de tout, avait refusé de se rendre à une audience qui devait se tenir le 11 octobre dernier, et durant laquelle il devait s'expliquer des soupçons qui pèsent sur lui d'influencer les recherches autour du glyphosate, composant du désherbant Roundup, et actuellement source de nombreux débats houleux.

La multinationale justifie alors de son absence à cette convocation sous le prétexte de craindre de voir son intégrité ...

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...

[EDIT] Rectification à propos d'une erreur concernant une citation d'un homonyme de Mr Laurent Mauduit (voir plus bas).

Après les multiples divertissements - parfois drolesques, parfois pitoyables - que nous ont fournis récemment les prétendant(e)s au trône présidentiel, les résultats du premier tour nous ont invités au désenchantement dans un premier temps, à la division ensuite, et pour finir, à la haine.

Bien qu'ayant opté tout d'abord rester en marge de l’actualité politique, la rage au ventre face à des résultats qui trahissent une population toujours aussi importante de mammifères herbivores, il m'apparaît difficile de ne pas commenter l'ambiance nauséabonde qui règne sur les fils des commentaires des médias de toutes sortes, comme des réseaux sociaux. En effet, un inquiétant sent...


L'accord de libre échange euro-canadien Ceta fait encore parler de lui. Après les rebondissements liés au refus Wallon de courte durée, suivi de la signature Belge, puis récemment de la pression d'une partie des eurodéputés qui a permis de retarder le vote du parlement européen au début de l'année 2017, une tribune publiée ce lundi 28 novembre révèle que 455 organisations et collectifs européens et canadiens appellent leurs élus à voter contre l'accord de libre-échange Union-Européenne-Canada.

Précédemment, une partie des eurodéputés demandaient la saisine de la cour européenne de justice avant toute application du traité, mais sans surprise, cette résolution a été rejetée le 23 novembre. Il faut savoir que le Ceta, signé aujourd'hui (30 octobre), doit désormais être ratifié par les pa...