Recherche du mot clé « moteur Alcubierre » (3 résultats)

La NASA travaille actuellement sur le premier test pratique de base vers la possibilité d'un voyage plus vite que la lumière. Certains d'entre vous vont peut-être s'indigner à la simple lecture du titre, argumentant l'impossibilité de cette hypothèse sur les dires des scientifiques « reconnus », mais c'est sans compter les réelles évolutions technologiques, car ne soyez pas dupes, les technologies actuelles connues ne reflètent pas celles en cours d'utilisation dans les « black projects » américains, qui elles, ont au minimum 20 ans (et plus) d'avance. Le veilleur
 
Voyager plus vite que la lumière a toujours été attribuée à la science-fiction, mais tout a changé lorsque Harold White et son équipe de la NASA ont commencé à travailler et peaufiner le moteur Alcubierre (wiki). La relativité...

Peut-on accéder aux systèmes non-solaires avec une vitesse plus rapide que celle de la lumière ? Harold White affirme que c'est possible. Avec son équipe à la NASA, il développe un moteur supraluminique (capable de développer une vitesse plus rapide que celle de la lumière) pour des voyages interstellaires. Il faudra seulement deux semaines à un navire de ce type pour arriver au système Alpha du Centaure, qui se trouve à quatre années lumière du Soleil.
 
Les recherches de White sont une tentative de moderniser le concept développé par le physicien mexicain Miguel Alcubierre en 1994. Le chercheur a proposé de comprimer l'espace devant le vaisseau spatial et de le dilater derrière lui. Pour ce faire, il a proposé de placer le navire dans une « bulle » fabriquée de l'espace courbé. L'engin ...

En mars de cette année, le Guru évoquait les grosses difficultées pour réaliser un voyage réserver, pour l'instant, à Star Trek (lien) : un déplacement par distorsion de l'espace-temps, au-delà de la vitesse de la lumière, soit supraluminique ou encore appelé en anglais, Warp drive (lien).
 
Cette hyper vitesse serait bien utile pour découvrir de nouveaux mondes cosmiques, à condition de trouver la quantité astronomique d'énergie nécessaire, que le vaisseau ne détruise pas tout sur son passage et que vous puissiez vous arrêter sans être vaporisé dans l'espace (ce qui serait plutôt mal vu d'une intelligence extra-terrestre que vous tenteriez de rejoindre) et qui pour l'instant, effets de la Relativité générale (lien) oblige, serait inévitable.
 
Des scientifiques de la NASA ont proposé, lors...