Recherche du mot clé « morts suspectes » (2 résultats)

Depuis plus de vingt ans, un médecin se bat pour prouver le lien entre des morts suspectes et la toxicité de la laitue de mer en putréfaction sur les plages bretonnes. Etrangement, l'Etat et la justice font la sourde oreille. Plage de Saint-Michel-en-Grève, Côtes-d'Armor, 28 juin 1989. Le corps sans vie d'un joggeur de 26 ans est retrouvé dans un amas d'algues vertes.

Même endroit, 5 juillet 1999, 16 heures. Maurice Brifault s'écroule sur le volant de son tracteur de ramassage d'ulves, des algues vertes aussi appelées « laitue de mer ». Le quinquagénaire, sans aucun antécédent médical, est intubé et ventilé. Il restera cinq jours dans un coma profond. Lantic, baie de Saint-Brieuc, toujours dans les Côtes-d'Armor, 22 juillet 2009. Thierry Morfoisse, 48 ans, meurt au pied de son camion de...

Dans un article du mois dernier, on pouvait déjà constater que le soleil s'était réveillé de sa léthargie apparente et il vient tout juste de refaire parler de lui ces derniers jours. Nous assistions dans le même temps à une tension extrême entre les deux Corée qui ne s'est pas totalement apaisée. Ces deux signes peuvent être mis en relation avec le « Killshot » (ou « coup fatal » - lien), évoqué il y a près de 10 ans par le major Ed Dames aujourd'hui retraité et exerçant dans le civil dans son domaine de « remote viewing ».
 
Il évoquait alors une série d'éruptions solaires massives qui viendraient frapper la terre et serait d'un telle force qu'elle grillerait tout les alimentations électriques et laisserait une bonne partie de la terre à l'âge de pierre, mais il ne fut pas en mesure d'e...