Recherche du mot clé « modification adn » (1 résultat)

Des Bio-ingénieurs de l'Université de Stanford, ont réussi à recombiner de l'ADN inversé, ce qui signifie qu'ils peuvent désormais coder, stocker ou effacer des informations numériques au sein de l'ADN des cellules vivantes.
 
Les résultats ont été publiés dans les procédures de la National Academy of Sciences. (lien)
 
Cette découverte peut être comparée à une mémoire non-volatile (en termes informatiques, qui cite la façon dont les informations peuvent être stockées sans consommation d'énergie).

Ils ont inventé un dispositif appelé le "recombinase addressable data module"  (RAD ou recombination de données adressable). L'équipe a utilisé le RAD pour peaufiner une section d'ADN située dans des microbes. Ils ont mesuré la réponse aux microbes à lumière ultra-violette. Les microbes brillaie...