Recherche du mot clé « mitochondrie » (3 résultats)

Il a été révélé hier soir la création pour la première fois au monde des premiers humains génétiquement modifiés. La divulgation de la naissance aux États-Unis de 30 bébés en bonne santé après une série d'expériences a provoqué une nouvelle furieuse querelle d'éthique.
 
Jusqu'à présent, deux des bébés ont subi des tests et on a découvert qu'ils portaient les gènes de trois « parents ». Quinze enfants sont nés ces trois dernières années à la suite d'un programme expérimental de l'Institut de médecine et des sciences de procréation de St Barnabas dans le New Jersey.
 
Les bébés sont nés de femmes qui avaient des problèmes de fécondité. Des gènes extérieurs d'une femme donneuse ont été insérés dans leurs ovules avant d'être fécondés, en attendant qu'elles puissent concevoir d'elles-mêmes. Des...

Pour la mafia médicale,  le cancer est un business trop juteux pour s'encombrer avec la morale et les bons sentiments...
 
Le docteur Evangelos Michelakis et ses collègues de l'université d'Alberta ont publié en 2007 dans Cancer Cell les résultats d'une recherche qui a abouti à des résultats absolument stupéfiants en matière de lutte contre le cancer. Ils ont démontré que dans les cas de cancer, la mitochondrie, la partie de la cellule qui joue le rôle de centrale énergétique de la cellule et qui intervient entre autres pour programmer la mort de la cellule, ce que les chercheurs appellent l'apoptose, était comme désactivée, ce qui faisait que les cellules cancéreuses étaient quasiment immortelles, et que leur métabolisme énergétique était perturbé.
 
Ils ont également trouvé qu'en adminis...

J'ai trouvé l'une des premières références aux pluies étranges se produisant en Inde dans l'Histoire Universelle - Livre Inde Védique (de 1800 à 800  AV J.C.) par Marius Fontane (1838-1914), il y cite notamment des pluies d'or et des pluies sanglantes (histoire-universelle-1inde-vedique.pdf).
 
Un évènement récent est venu confirmer d'une façon étrange les propos de l'historien :
 
En 2001, les habitants de Kerala (sud de l'Inde) ont été témoins d'une pluie rouge pendant une période de (presque) 2 mois. Godfrey Louis, un physicien à la Cochin University of Science and Technology (lien), intrigué par le phénomène, a collecté plusieurs échantillons de pluie rouge pour découvrir ce qui était la cause de la contamination.
 
L'examen au microscope des échantillons ont montré que la pluie rouge ét...