Recherche du mot clé « matière noire » (6 résultats)


La dogmatique théorie de la « matière noire » serait-elle sur le point d'être démystifiée ? C'est en tous cas ce qui est avancé dans une nouvelle et séduisante théorie, qui pourrait par la même occasion révolutionner le milieu scientifique de par ses implications.

Me concernant, je n'adhère pas à la théorie de la matière noire qui ne consiste à mes yeux qu'à vouloir à tout prix apporter une sombre réponse matière à un phénomène incompris, car ne collant pas avec une loi existante (loi de la gravitation de Newton). Mon interprétation du principe de raisonnement du rasoir d’Occam aurait voulu qu'en de telles circonstances, il soit plus logique de mettre en doute la loi existante. Ce n'a ici pas été les cas.

Dans le monde de la science, à la suite d'une découverte scientifique, les chercheur...

Imaginez une théorie capable d'expliquer le fonctionnement de l'univers et d'apporter les réponses à d'innombrables casses-têtes irrésolus. Un univers radicalement nouveau qui se passerait de « matière noire » ou d'« énergie sombre », ces théories « généralement admises » fondées sur des spéculations de scientifiques tentant d'apporter un semblant d'explication à ce qui leur échappe, et ceci sans la moindre preuve...

Une théorie qui rendrait possible les voyages inter-galactiques, voir même l'élaboration de systèmes anti-gravitationnels. Mais cela impliquerait d'admettre qu'une grande partie de notre compréhension actuelle de l'univers soit fausse, et qu'un grand nombre de scientifiques aient été jusqu'ici dans l'erreur, ce qui bien sûr n'est pas concevable... J'avoue pour ma part, malg...

Les physiciens ont aujourd'hui plusieurs raisons de croire en l'existence d'univers parallèles. Il ne s'agit plus de science-fiction mais de théories physiques concrètes qui font officiellement l'objet d'expérimentations au LHC (Large Hadron Collisionneur de Genève).
 
Ce genre de recherche a pour objectif la compréhension des grands mystères résiduels de la physique et de la cosmologie, parmi lesquels les dimensions supplémentaires imposées par des théories telles que la théorie des cordes, les formes inconnues de matière et d'énergie imposées par l'expérience... Sur ce dernier point, pour que la physique soit en accord avec les observations, il faudrait admettre que l'univers soit composé de 96% de formes de matière et d'énergie invisibles et non identifiées, dont un quart serait imput...

C'est un astéroïde de 2,73 kilomètres (environs neuf fois la longueur du navire Queen Elizabeth 2) qui frôlera la terre le 31 mai, un « caillou » recouvert d'une matière noire collante comparable au « fond d'un barbecue » comme l'expliquent les articles publiés aux USA. Si l'origine de cet astéroïde reste inconnue pour l'instant, les scientifiques pensent qu'elle a déjà fait un passage près du soleil, ce qui expliquerait sa surface.
 
Bien sur, même si les articles se montrent rassurants puisque 1998 QE2 ne passera qu'à 5,8 millions de kilomètres de notre jolie planète (environ 15 fois la distance entre la terre et la lune), ils signalent toutefois que si celui-ci percutait la terre, il détruirait l'humanité dans sa globalité, un détail ô combien indispensable qu'ils apprécient nous livr...

Un astronome argumente un dossier noir de la physique en traitant d'arnaques et d'impostures la matière noire et l'énergie noire, deux des piliers de l'explication actuelle du fonctionnement de l'univers.
 
L'histoire de la physique est jalonnée de notions plus ou moins fumeuses qui servent, un temps, à boucher les trous des théories de l'époque.  La plus célèbre de ces béquilles scientifiques est sans doute l'éther. Parmi les plus récentes, pourrait bien figurer la matière noire. Suite aux derniers travaux des chercheurs dans ce domaine, l'Express titre : «Matière noire: ils ont cartographié l'invisible» (lien). Invisible? Certes. D'autant que la matière noire est hautement hypothétique.
 
Lundi 9 janvier 2012, lors d'une conférence de l'American Astronomical Society qui se tenait à Austin...