Recherche du mot clé « magouilles » (10 résultats)

922 tonnes : C'est la quantité de semences enrobées de puissants neurotoxiques qui a été illégalement enfouie dans le sol durant 4 ans par un agriculteur à la demande du géant de l'agrochimie Syngenta, moyennant une petite rétribution de 71 000 euros.

Parmi les substances neurotoxiques prohibées dissimulées, on y trouve l'imidaclopride - un pesticide plus connu sous le nom de Gaucho -, et de fipronil - substance active de l'insecticide Régent commercialisé par BASF - et reconnus tous deux hautement toxiques pour les abeilles (mais pas seulement) !

Suite à une plainte de syndicats et associations apicoles alertés par un apiculteur de la commune en 2003, la justice française ayant considéré cette action comme un abandon de déchet potentiellement dangereux, cela a valu à Syngenta Seeds Holdi...


Professeur de cancérologie et chirurgie digestive, ancien directeur du laboratoire de nutrition et de cancérologie expérimentale, et chef de service à l'Institut du cancer de Montpellier font partie de l’impressionnant curriculum vitae du Docteur Henri Joyeux. On peut donc sans trop prendre de risque avancer que nous n'avons pas affaire au premier rigolo venu.

Cela n'a pourtant pas empêché la chambre disciplinaire ordinale de première instance du Languedoc-Roussillon de radier le professeur Henri Joyeux de l'ordre des médecins, et ce à compter du 1er décembre 2016. Décision qui fait suite à une plainte du Conseil national de l'Ordre des médecins reprochant au professeur de vouloir « discréditer le mécanisme de vaccination préventive » dans une pétition en ligne.

Il faut dire que la pé...


Si vous aviez des doutes quant à savoir si l'humanité allait disparaître et de quelle manière, soyez rassuré(e)s car Areva, bien malgré elle, semble nous fournir un élément de réponse, ou du moins augmenter le pourcentage d'une cause d'origine nucléaire... par ses propres soins !

Je vous révélais il y a peu de temps que le lobby du nucléaire français faisait preuve d'irresponsabilité et d'inconscience, et nous apprenons aujourd'hui que cette inconscience s'étend à d'autres pays ayant eu l'erreur de faire appel au « fleuron » du nucléaire français. Si malgré cela vous aviez une lueur d'espoir d'assister à un démantèlement de ces bombes à retardement, c'est raté, puisque les dirigeants d’EDF veulent renvoyer les problèmes à… après leur mort en reportant ces coûteuses opérations de plusie...

Mise à jour : L’Observatoire du nucléaire dépose plainte pour « faux » et « mise en danger d’autrui » dans le cadre de cette affaire (voir en bas de page).

Sous le prétexte inavoué d'économies de bouts de chandelles et donc un soucis de diminuer le moins possible les profits, le lobby du nucléaire français semble faire preuve d'une irresponsabilité et d'une inconscience sans limite.

Figurez-vous que suite à la découverte d'une « anomalie » sur la cuve du réacteur nucléaire de type EPR de Flamanville, un audit a révélé des incohérences dans les dossiers de fabrication des composants nucléaires sur le site d'Areva au Creusot, présumant la forte probabilité de falsifications de ces dossiers.

Comme un malheur ne vient jamais seul, nous apprenions au mois de mars de cette année qu'il pour...

Depuis le coup d’état politique organisé avec succès en Ukraine par l’oncle Sam et ses amis interventionnistes occidentaux, la montée des tensions entre les États-unis et la Russie - ainsi que la renaissance de la guerre froide qu’on croyait enterrée - ont vus fleurir dans de nombreux médias les gros titres relatant une menace devenue soudainement imminente, celle d’une confrontation militaire inévitable entre les deux blocs.

L’opportunité d’instaurer un nouveau règne de la peur rouge a bien sûr été saisie par l’actualité qui n’a pas manqué une nouvelle occasion de désigner l’odieux Vladimir Poutine comme responsable de la situation en Ukraine, comme de tous les maux de la planète d’ailleurs. L’apogée fut atteinte, quand contre toute attente, ce dernier instaura le référendum permettan...