Recherche du mot clé « médecins » (101 résultats)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...


Si selon sa constitution, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour objectif initial « d'amener tous les peuples du monde au niveau de santé le plus élevé possible », l'influence des lobbies industriels et autres laboratoires pharmaceutiques sur cette organisation est parvenue à la corrompre, supprimant de fait son indépendance qui était l'essence même de sa raison d'être.

Pour l'anecdote, il faut savoir que Margaret Chan, la directrice actuelle de l'OMS (qui je le rappelle, est une institution de l'Organisation des Nations unies) après une curieuse réélection, a été classée comme la 37ème femme la plus puissante au monde. Il lui a été reproché d'avoir surestimé la réalité de la menace la grippe A (H1N1), poussant ainsi les gouvernements à acquérir des quantités excessives de va...


C'est à l'initiative d'un lecteur que j'ai reçu ce matin une alerte sur la situation pour le moins très tendue qui a lieu en Guyane. A la lecture de différents témoignages relatant la gravité des événements, on se rend compte que le malaise ne date pas d'aujourd'hui, et que les tensions dont parlent subitement les médias de masse durent en fait depuis déjà plus d'une semaine !

C'est une publication de francetvinfo qui indique qu'« il aura fallu attendre cinq jours après le début des blocages en Guyane pour que les médias nationaux commencent tout juste à évoquer la situation dans le département », ajoutant que « les internautes étaient nombreux à avoir déploré leur silence ». Une fois encore, le silence médiatique n'est rompu que lorsqu'il est impossible de procéder autrement, silence ...

Le compteur prétendu « intelligent » (à défaut d'être discret) n'en finit pas de faire parler de lui, et il n'est pas question aujourd'hui d'évoquer le boîtier jaune lui-même, mais les méthodes de voyous utilisées par Enedis et ses sous-traitants afin de l'imposer par la force en toute illégalité.

Des méthodes honteuses qui n'ont pour effet que d'amplifier un mouvement de résistance général face au fournisseur énergétique qui, englué dans d'énormes déboires financiers issus de mauvais choix, semble préférer la méthode forte. Une pratique qui se voulait marginale auparavant, mais qui tend à se généraliser face à une opposition grandissante qui entend bien pouvoir user de son droit à refuser ce dispositif.

Les procédés musclés des poseurs mandatés d'Enedis ont déjà été mentionnés sur de...


Impossible d'y échapper, tous les médias alignés s'époumonent à l'unisson pour nous décrire une vision d'horreur d'un peuple massacré par les troupes armées du régime officiel de Bachar el-Assad, ainsi que celles de la Russie de Vladimir Poutine. Seulement voilà, la réalité semble tout autre...

En lieu et place des scènes de liesse et de gratitude d'une population libérée que ces mêmes médias ont choisi d'occulter, la presse nous inonde d'images et vidéos parfois manipulées, parfois sorties de leur contexte ou provenant d'autres régions ou d'autres temps. Des techniques de désinformation bien connues et déjà utilisées en Irak ou Libye, et ayant fait leurs preuves, pourquoi en changer ?

On éteint même les lumières de la Tour Eiffel sous prétexte d'une solidarité avec le peuple d'Alep (...