Recherche du mot clé « loi macron » (4 résultats)


Si ma dernière publication concernant la manipulation anti-démocratique du front républicain a été bien accueillie, j'avoue ne pas me faire beaucoup d'illusions quant aux résultats du second tour qui pointe le bout de son vilain nez. Dépité un peu plus chaque année par l'aveuglement et l'impuissance du peuple face à une oligarchie européenne qui assoit son totalitarisme sous une bannière pseudo-démocratique, mes rêves de retour à un pays souverain et libre ou il ferait bon vivre font désormais place à de sombres cauchemars, dessinant l'effrayante réalité qui nous attend, celle d'une dictature implacable de la finance qui, au nom de l'argent tout puissant, va finir par dépecer le pays, et livrer le moindre aspect de nos vies au diktat capitaliste.

Bien que pour certains d'entre-vous tou...


Oui, vous lisez bien. J'ai tout d'abord cru à un article du site satirique Le Gorafi, mais à ma grande stupeur, il n'en est rien. Manuel Valls prétend vouloir supprimer l'article 49.3... Mais pas totalement !

Rendons tout d'abord à César ce qui lui appartient, le « big boss » du 49.3 reste à ce jour Michel Rocard avec 28 utilisations en 37 mois de mandat. Viennent derrière lui Édith Cresson avec 8 utilisations, 7 pour Pierre Mauroy, 6 pour Manuel Valls, 4 pour Laurent Fabius, et enfin 3 pour Pierre Bérégovoy.

Manuel Valls qui donc, prétend vouloir supprimer l'article 49.3 après y avoir recouru systématiquement pour le passage en force, et donc anti-démocratique, de la Loi travail, unanimement dénoncée par l'ensemble de la population (excepté par le patronat bien sûr). Face à telle déc...


Dans un déni de démocratie sans précédent en France, Herr general wallz a utilisé pour la quatrième fois en deux ans l'article 49.3 afin de faire passer en force la réforme du Code du travail. Bien qu'ayant été utilisé 68 fois depuis 1981 (dont 54 fois par des Premiers ministres de gauche ! - source), jamais il n'a été utilisé si systématiquement et contre une si forte opposition, tant au parlement que dans la rue.

Un maigre espoir subsiste, puisque les députés LR et UDI ont déposé une motion de censure du gouvernement, après l’annonce, auquel se joint le Front de gauche ainsi que des frondeurs du PS (que le gouvernement aurait menacés d'exclure du parti de la kommandantur). Bien que cette motion de censure puisse faire tomber le gouvernement (Article 50 de la Constitution), cette motion...


Possibilité évoquée dès les débuts de l'affaire, l'éventualité de l'utilisation (encore) du 49.3 pour le passage en force de la Loi travail est de nouveau d'actualité, même si comme le dit Herr Wallz, le recours au 49.3 « n'est pas un choix que nous privilégions ».

Donc, pour faire simple, nous devons en déduire qu'en cas de minorité à l'issue des votes, les lambeaux restants d'une illusion démocratique seront une nouvelle fois piétinés. Autre scénario, sachant que le vote final se fera le 17 mai, la loi est alors rejetée, puis rapidement des amendements sont modifiés, puis la loi est finalement représentée et acceptée pendant que... vous êtes en vacances.

Cette hypothèse permet de plus au gouvernement de pouvoir déjouer les risques de fortes manifestations à un moment ou les tensions...