Recherche du mot clé « logiciels malveillants » (3 résultats)

Nous ne sommes plus très loin de la fiction de « 1984 » (wiki) !  Outre ces gadgets électroniques, nos téléviseurs et caméras de consoles de jeux pourraient-ils eux aussi être munis de système de transmission d'images ?  Ce n'est plus de la paranoïa, mais une réalité technologique réelle et démontrée...
 
La puissance des smartphones modernes est l'une des merveilles technologiques de notre époque. Ces appareils portent une série de capteurs capables de contrôler l'environnement dans le détail avec de puissants processeurs de données qui peuvent envoyer et recevoir des informations à des taux élevés.
 
Robert Templeman, du « US Naval Surface Warfare Center », à Crane dans l'Indiana, et quelques copains de l'Université de l'Indiana révèlent une toute nouvelle classe de « logiciels visuels m...

La première étape de la compétition aux armes cybernétiques est lancée sur le continent américain. L'armée américaine compte acheter des logiciels malveillants pour détruire les réseaux informatiques.

Par ailleurs, une commission spéciale du Pentagone est en train d'élaborer une carte électronique pour surveiller la protection de l'information des sites stratégiques. Washington, qui niait jusqu'à présent ces projets de développement des armes virtuelles, a en effet commencé à se préparer aux cyber-attaques éventuelles. Mais pour les experts russes, les guerres informatiques ont déjà commencé.
 
Deux appels d'offre ont été publiés sur le site des acquisitions du gouvernement américain. Le premier appel d'offre précise que la Force aérienne des Etats-Unis a besoin des programmes qui permettr...

La première étape de la compétition aux armes cybernétiques est lancée sur le continent américain. L'armée américaine compte acheter des logiciels malveillants pour détruire les réseaux informatiques.

Par ailleurs, une commission spéciale du Pentagone est en train d'élaborer une carte électronique pour surveiller la protection de l'information des sites stratégiques. Washington, qui niait jusqu'à présent ces projets de développement des armes virtuelles, a en effet commencé à se préparer aux cyber-attaques éventuelles. Mais pour les experts russes, les guerres informatiques ont déjà commencé.
 
Deux appels d'offre ont été publiés sur le site des acquisitions du gouvernement américain. Le premier appel d'offre précise que la Force aérienne des Etats-Unis a besoin des programmes qui permettr...