Recherche du mot clé « justice italienne » (3 résultats)

Depuis quelques jours, une information se répand, indiquant que la justice italienne aurait en quelques sortes « légalisé » la pédophilie en relaxant un coupable. Rassurez-vous, cette information est fausse ! Je ne l'ai pour ma part pas relayée, car devant le peu de sources confirmant cette news, j'ai décidé d'attendre d'en savoir plus, grand bien m'en a pris.
 
Toutefois, avant que vous preniez lecture de l'information qui provient ici de rue89.com, j'ai trouvé amusant la manière évidente de l'auteur de tenter de tourner en ridicule les sites d'information alternatifs dits aussi « conspirationnistes », terme à la mode utilisé à maintes reprises et maladroitement par Nolwenn Le Blevennec (qui se dit journaliste donc). Il est évident que devant le nombre croissant de propagandes lancées pa...

Les médias ont occulté le fait que les experts mis en cause dans le drame de l'Aquila ont étés condamnés pour avoir délibérément menti à la demande des politiciens. Moralité : Tout le monde ment ! Comment après cette preuve flagrante, accorder du crédit aux pseudos « sources officielles » soit disant inattaquables et faisant référence en la matière ?
 
Les experts n'ont pas été condamnés pour incompétence, mais pour mensonge ! En 2009, le séisme de l'Aquila en Italie, d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter, faisait 350 morts et 1500 blessés. Une semaine auparavant, à la demande des politiciens, des experts italiens avaient dit qu'il n'y avait aucun risque.
 
Ces experts viennent d'être condamnés par la justice italienne. C'est une preuve irréfutable que les experts sont des spécial...

Ces jours-ci, on regarde beaucoup du côté des dirigeants égyptiens, et les donneurs de leçons perpétuels sont aux aguets pour critiquer cette classe politique égyptienne qui n'est pas encore devenue un modèle de la bonne gouvernance et du respect cardinal du droit, signe des sociétés développées.
 
L'affaire que vient de juger la Cour de cassation italienne, ce 19 septembre, permet de remettre les pendules à l'heure pour savoir où sont ceux qui violent le droit pour défendre leur pouvoir.
 
Abou Omar, un imam, était l'un des opposants de Moubarak, le pantin des US dans la région, promu grand patron de l'alliance France-Méditerranée par Sarko. C'était le chouchou parmi les grands alliés de Sarko : Ben Ali, Assad, Kadhafi...
 
Objet de persécutions politiques, Abou Omar avait dû fuir son pays ...