Recherche du mot clé « justice » (260 résultats)

« Hé Poutine, tu nous autorises à mettre le bordel chez toi ? ». Pour ceux qui savent lire entre les lignes, c'est à peu de choses près en langage clair la demande du Conseil de l'Europe à la Russie.

Ne cherchez pas ailleurs, seul Ouest-France a pour le moment relayé cette information pour le moins comique, tout du moins pour ceux assez bien informés sur le sujet. Plus exactement, l'organisation demande vendredi 22 septembre à la Russie de permettre à l'opposant de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, de se présenter à la présidentielle en mars 2018 et d'annuler son inéligibilité. Rien que ça !

On peut lire en effet sur l'article que

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, devrait être autorisé à se présenter à la présidentielle de mars prochain, ont plaidé les représentants des...

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...


Le « Patriot Act » américain, que Wikipédia définit comme une « Loi pour unir et renforcer l'Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme », est sur le point de voir naître insidieusement son équivalent en France, avec tous les abus et dérives qu'une telle loi rend possible.

Ce nouveau projet de loi présenté par le nouveau 1er ministre Edouard Philippe n'est autre qu'un clone de l'état d'urgence que nous subissons depuis le 14 novembre 2015 suite à l'attentat du Bataclan à Paris, et qui après avoir été renouvelé à l'envi sous le règne Hollande, devait prendre fin le 15 juillet 2017, avant d'être une fois encore prolongée jusqu'au 1er novembre 2017 par le gouvernement Macron suite à l'attentat de Manchester.

Aussi opportun pour ce gouvernement qu'il l...

Le compteur prétendu « intelligent » (à défaut d'être discret) n'en finit pas de faire parler de lui, et il n'est pas question aujourd'hui d'évoquer le boîtier jaune lui-même, mais les méthodes de voyous utilisées par Enedis et ses sous-traitants afin de l'imposer par la force en toute illégalité.

Des méthodes honteuses qui n'ont pour effet que d'amplifier un mouvement de résistance général face au fournisseur énergétique qui, englué dans d'énormes déboires financiers issus de mauvais choix, semble préférer la méthode forte. Une pratique qui se voulait marginale auparavant, mais qui tend à se généraliser face à une opposition grandissante qui entend bien pouvoir user de son droit à refuser ce dispositif.

Les procédés musclés des poseurs mandatés d'Enedis ont déjà été mentionnés sur de...


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...