Recherche du mot clé « jihadistes » (21 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...


Impossible d'y échapper, tous les médias alignés s'époumonent à l'unisson pour nous décrire une vision d'horreur d'un peuple massacré par les troupes armées du régime officiel de Bachar el-Assad, ainsi que celles de la Russie de Vladimir Poutine. Seulement voilà, la réalité semble tout autre...

En lieu et place des scènes de liesse et de gratitude d'une population libérée que ces mêmes médias ont choisi d'occulter, la presse nous inonde d'images et vidéos parfois manipulées, parfois sorties de leur contexte ou provenant d'autres régions ou d'autres temps. Des techniques de désinformation bien connues et déjà utilisées en Irak ou Libye, et ayant fait leurs preuves, pourquoi en changer ?

On éteint même les lumières de la Tour Eiffel sous prétexte d'une solidarité avec le peuple d'Alep (...

Maladresse de la part du gouvernement ou intention délibérée de leur part de supprimer toute pièce à conviction qui lui serait potentiellement nuisible, on peut se poser la question...

Il n'est pas question ici de la suppression des preuves, puisque la Justice en a évidemment fait une copie de sauvegarde, mais demander la suppression d'environs 24 heures de vidéos qui ont enregistrées le drame de la soirée du 14 juillet à Nice peut sembler pour le moins curieux. L'état voudrait alimenter les thèses complotistes qu'il ne s'y prendrait pas autrement.

Cela a-t-il un rapport avec la récente polémique entre Bernard Cazeneuve et Christian Estrosi à propos du dispositif de sécurité inexistant ce fameux soir ? En effet, le dispositif policier en place à Nice a été pointé du doigt par le quoti...


Rester silencieux sur le drame de la soirée du 14 juillet a été un choix de ma part, car devant l'ampleur de cette tragédie et du cortège habituel de théories qui fusent de toutes parts en pareille circonstances, j'ai préféré attendre un peu que les choses s'éclaircissent. A cela vient s'ajouter le fait que ce soir la, ma compagne et moi aurions pu faire partie de la triste liste des victimes si notre répulsion envers les foules de touristes et la ville de Nice ne nous avaient dissuadés de nous y rendre...

« Tout mais pas Nice », c'est à peu près en ces termes qu'était envisagée une soirée en amoureux dans un restaurant pour l'évènement du feu d'artifice du 14 juillet. C'est à l'issue d'une très agréable soirée passée dans un établissement situé au port de saint Laurent du var, et aprè...


C'est une nouvelle fois le prétexte du terrorisme qui est brandi pour augmenter d'un cran la censure de sites internet. Après la loi antiterroriste, la loi de programmation militaire et la loi sur le renseignement, c'est maintenant l'« Enfermement algorithmique » qui est visé. Pas moins de huit lois en dix ans !

Ce sont donc les algorithmes inclus dans divers moteurs de recherche et réseaux sociaux et qui permettent de vous proposer des publicités, suggestions ou résultats pertinents à vos recherches qui sont concernés. Pas sûr que Facebook, Google, YouTube ou encore Twitter acceptent de se plier à cette demande, et ce pour des raisons évidentes.

Si toutefois cela devait être le cas, il ne sera alors plus possible aux extrémistes en herbe de trouver sur leur moteur de recherche préfér...