Recherche du mot clé « insectes ravageurs » (2 résultats)

Si je découvre la présence d'OGM dans un aliment, je n'achète pas. Pourquoi ? Parce que ça ne me plait pas ce truc, c'est comme ça. Mais pour que le gouvernement interdise ces semences en France, il faut qu'il prouve scientifiquement le péril.
 
Je croyais le débat plus avancé, mais l'arrêt rendu ce 1° août par le Conseil d'Etat (n° 358103, 358615 et 359078) laisse une grosse impression de malaise, avec un vide entre le discours et les preuves.
 
Il était une fois une semence de maïs génétiquement modifié
 
Est en cause le maïs MON 810, une variété de maïs génétiquement modifiée en vue de lui donner une plus grande résistance aux insectes ravageurs de cette plante.Pour accéder au marché européen, il faut un feu vert de la Commission européenne, donné pour ce maïs le 22 avril 1998 par la Com...

Ca continue leurs manipulations des organismes vivants? Et toujours autant de morts de faim, ce qui démontre bien que ce n'est pas fait pour sauver le monde de la famine. Deux grosses pointures chez les semenciers, Dow AgroScience et Syngenta, ont annoncé le 17 mai 2012 avoir signé un accord de licence pour commercialiser du maïs à plusieurs évènements transgéniques.
 
En empilant leurs transgènes dans une même lignée, les deux entreprises annoncent vouloir commercialiser deux maïs. Le premier, nommé Agrisure 3220, est modifié pour exprimer les protéines Vip3A, Cry1Ab et Cry1F afin de tuer le ver de l'épi de maïs (Helicoverpa / Heliothis zea), la pyrale (Ostrinia nubilalis), le ver gris occidental du haricot (Loxagrotis albicosta Smith) et le ver gris (Agrotis ipsilon Hufnagel).
 
Il dispos...