Recherche du mot clé « insectes pollinisateurs » (2 résultats)

Adieu café, jus d'orange et confitures : voilà à quoi ressembleront nos petits-déjeuners si les abeilles disparaissent. Pire, selon une prophétie faussement attribuée à Einstein : « si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre ». Faut-il ré-approvisionner nos bunkers achetés en vue de l'apocalypse maya ?
 
Atlantico : Aujourd'hui tous les scientifiques sont d'accord pour dire que l'on observe une disparition massive d'abeilles domestiques (« colony collapse disorder », CCD). Ce phénomène serait croissant en Europe mais surtout aux Etats-Unis. A l'heure actuelle où en sommes-nous de cette disparition ? Leur nombre continue-t-il de baisser ?
 
Henri Clément : Depuis les années 1995 en France et 2000 dans le monde, les abeilles domestiques ...

L'industrie des pesticides va devoir encaisser le coup. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) devait publier, mercredi 16 janvier, un avis scientifique sévère sur trois pesticides (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), tous présentant, selon l'EFSA, un risque élevé pour les abeilles.
 
Ces trois évaluations de l'agence de Parme (Italie) apportent du crédit à ceux qui attribuent à cette famille récente d'insecticides - néonicotinoïdes - un rôle dominant dans le déclin accéléré des insectes pollinisateurs, constaté partout dans le monde depuis une dizaine à une quinzaine d'années. Mises sur le marché au début des années 1990, ces nouvelles substances sont parmi les plus utilisées au monde en agriculture.
 
L'EFSA était saisie par la Commission européenne de l'évaluat...