Recherche du mot clé « informations numériques » (2 résultats)

Ma passion pour l'aéronautique, l'électronique, l'informatique et mes activités dans le domaine des drones et des systèmes de contrôles et de pilotage automatiques, mais aussi mon insatiable curiosité dès lors qu'il s'agit de problématiques technologiques m'ont naturellement fait m'intéresser au dossier MH370, le Boeing 777-200ER disparu le 8 mars 2014 quelques heures après son décollage depuis Kuala Lumpur, Malaisie vers Pékin, Chine.
 
Dès les premières minutes, je n'ai pas cessé de suivre de près toutes les évolutions dans le dossier, ayant conscience de ses lourdes conséquences à venir dans l'industrie aéronautique, probablement en matière de sécurité, mais pas uniquement.
 
L'intrigue ne cessant pas de s'amplifier, les contradictions des autorités toujours grandissantes, j'ai alors déc...

Des Bio-ingénieurs de l'Université de Stanford, ont réussi à recombiner de l'ADN inversé, ce qui signifie qu'ils peuvent désormais coder, stocker ou effacer des informations numériques au sein de l'ADN des cellules vivantes.
 
Les résultats ont été publiés dans les procédures de la National Academy of Sciences. (lien)
 
Cette découverte peut être comparée à une mémoire non-volatile (en termes informatiques, qui cite la façon dont les informations peuvent être stockées sans consommation d'énergie).

Ils ont inventé un dispositif appelé le "recombinase addressable data module"  (RAD ou recombination de données adressable). L'équipe a utilisé le RAD pour peaufiner une section d'ADN située dans des microbes. Ils ont mesuré la réponse aux microbes à lumière ultra-violette. Les microbes brillaie...