Recherche du mot clé « industrie agroalimentaire » (8 résultats)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...


Comme je l'avais annoncé dans une ancienne publication de décembre 2012 en mettant en avant la célèbre phrase « Le gras, c'est la vie ! » que délivre Karadoc dans la série Kaamelott, mais aussi dans une autre intitulée « Big pharma : La grande supercherie du cholestérol », l'argumentation habituelle véhiculée par l'industrie pharmaceutique autour du Cholestérol ne s'avère être qu'une vaste fumisterie.

Non seulement le cholestérol est loin d'être aussi nocif que l'on tente de nous le faire croire depuis longtemps, mais l'emploi de statines recommandées habituellement pour son traitement par les médecins comporte de nombreux effets secondaires néfastes, et que les études cliniques de ces statines ont été financées à 80 % par les laboratoires qui avaient le plus intérêt à ce qu'elles s'av...

Alors que la Commission européenne doit avaliser ou non la prolongation de la mise en vente du glyphosate - la molécule controversée présente dans le Roundup (Monsanto) - dans un vote qui doit avoir lieur les 18 et 19 mai, des preuves de corruption impliquent les lobbys responsables d'un rapport « scientifique » favorable à la vente de ce pesticide.

Ce ne devrait pourtant pas être une surprise, puisque les affinités commerciales de ces « experts » sont consultables dans wikipedia. Dans le cas de l'International Life Sciences Institute (ILSI), l'organisme prétend interdire toute activité de lobbying et annonçait sur son site internet en 2012 que

l'ILSI préconise l'utilisation de la science dans la prise des décisions qui influent sur la santé humaine et l'environnement, mais il ne fait...


Force est de constater que quand un nouveau mode de consommation alimentaire est lancé, l'industrie agro-alimentaire n'est jamais bien loin, prête à tout pour s'accaparer ce nouveau créneau, quand elle n'en est pas elle-même la responsable.

Pour chacune de ces nouvelles mannes financières apparaissent rapidement les « pour » et les « contre », chacun d'entre-eux œuvrant pour leur propre paroisse, n'hésitant pas à s'appuyer sur des études biaisées, des théories non vérifiées, quand il ne s'agit pas de témoignages bidonnés.

Pas facile dans ces conditions de démêler le vrai du faux, d'autant plus pour le consommateur lambda qui n'aura pas forcément le réflexe de faire des recherches sur le sujet. Le sujet est d'importance ici, puisqu'il concerne principalement des aliments utilisés au qu...

En réponse aux activistes qui filment les dessous des exploitations agroalimentaires, 14 États américains se sont dotés de lois imposant le secret sur les conditions de production de la filière.
 
Des vidéos choquantes diffusées sur les réseaux sociaux ou relayées par le New York Times ont généré une vive émotion dans la communauté de l'industrie agroalimentaire américaine (AAA - Animal agriculture alliance). Réalisées par des activistes de la cause animale infiltrés depuis deux ans dans des exploitations, ces images dénonçaient des actes de « torture ordinaire » sur les animaux d'élevage (âmes sensibles s'abstenir).
 
Autre exemple en UtahAmy Meyer, postée derrière les barbelés d'un abattoir, filmait le calvaire d'une vache vivante, sans doute malade ou blessée. Évacuée à l'aide par un...