Recherche du mot clé « impérialisme » (14 résultats)

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...


Les heures s'égrènent, les jours passent, et face à une actualité toujours plus déprimante, l'envie d'écrire s'est absentée momentanément. Je ne pouvais cependant pas faire l'impasse sur une nouvelle aussi forte qu'importante, et je me joins à mes confrères afin de rendre un hommage au révolutionnaire anti-colonialiste qu'était Fidel Castro, décédé le 25 novembre 2016.

Si certains lecteurs de l'histoire bien-pensante seront heureux de célébrer la disparition d'un « dictateur », bien d'autres - tout comme moi - seront en peine de voir disparaitre le leader historique de l'insurrection qui renversa le dictateur Batista et rendit à son pays sa liberté, dignité et souveraineté face à l'impérialisme américain.

Ce révolutionnaire qui avait pour idéal d'éradiquer inégalités et discrimination...


C'est le type de question qui revient souvent sur les forums ou réseaux sociaux depuis la médiatisation des prises de position - pour le moins radicales - brandies par le nouveau président Philippin Rodrigo Duterte à l'encontre de l'occident, et plus précisément les États-Unis.

Ce scénario n'est pas à prendre à la légère puisqu'un premier coup d'état contre le président Rodrigo Duterte a été déjoué en septembre dernier selon ses dires. Il se pourrait donc bien que ce président qui ne mâche pas ses mots suive dans un avenir assez proche les traces d'autres dirigeants défunts ayant osé en leur temps s'opposer à la doctrine colonisatrice de l'impérialisme Américain. Même le très connu veteranstoday semble soutenir sa croisade contre le nouvel ordre mondial.

Cela risque pourtant de ne pas...


Cela fait maintenant une bonne dizaine de jours que l'on assiste à une médiatisation du mouvement « Nuit debout », médiatisation inhabituelle dans un contexte ou habituellement toute opposition au régime gouvernemental se voit inhibé, minoré voire totalement ignoré des médias grand public.

Un peu de recul peut nous amener à nous poser certaines questions, d'autant plus dans le cadre d'un état d'urgence ou toute manifestation se veut illégale et répréhensible, mais également attendue face à un projet de loi travail toujours aussi décriée. Quel avenir prédire pour ce mouvement principalement constitué d'étudiant(e)s quand on sait que le réel impact d'une grève générale ne peut être obtenu qu'au travers d'un mouvement ouvrier ?

Pouvons nous y voir une quelconque analogie avec les printem...

La proposition de Laurent Fabius de saisir la Cour pénale internationale des crimes commis en Syrie a été rejetée par l'Onu.

En effet, derrière les apparence de la Justice, la CPI est un instrument de l'impérialisme occidental. Sa procédure est ubuesque, elle n'hésite pas à inventer des crimes imaginaires pour condamner ses prévenus et participe aux opérations d'intoxication de l'Otan. Oui, nous voulons la Justice, et celle-ci doit commencer par juger M. Fabius pour ses crimes en Syrie.
 
A l'initiative du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, la France a déposé, jeudi soir au Conseil de sécurité, une proposition de résolution saisissant la Cour pénale internationale (CPI) des crimes commis en Syrie. M. Fabius a expliqué son geste, soutenu par 64 pays alliés, dans une ...