Recherche du mot clé « immortel » (2 résultats)


Bien qu'un individu puisse être déclaré mort alors que son cœur continue de battre, la mort cérébrale - définie comme l'état d'absence totale et définitive d'activité cérébrale chez un patient - qui ne constitue pas un diagnostic à elle seule, est généralement admise comme étant un état irréversible dans la mesure ou un arrêt de vascularisation cérébrale perdure au delà d'une certaine durée.

Passé le délai, le tissu cellulaire cérébral se nécrose, et même dans le cas d'un maintien artificiel respiratoire et de la circulation sanguine par un appareillage médical, le tissu endommagé ne peut se régénérer. Eh bien figurez-vous qu'une société américaine envisage de pouvoir rendre quasiment immortel un être humain à l'aide d'une nouvelle technologie qui permettrait aux cellules cérébrales endo...

Pour la mafia médicale,  le cancer est un business trop juteux pour s'encombrer avec la morale et les bons sentiments...
 
Le docteur Evangelos Michelakis et ses collègues de l'université d'Alberta ont publié en 2007 dans Cancer Cell les résultats d'une recherche qui a abouti à des résultats absolument stupéfiants en matière de lutte contre le cancer. Ils ont démontré que dans les cas de cancer, la mitochondrie, la partie de la cellule qui joue le rôle de centrale énergétique de la cellule et qui intervient entre autres pour programmer la mort de la cellule, ce que les chercheurs appellent l'apoptose, était comme désactivée, ce qui faisait que les cellules cancéreuses étaient quasiment immortelles, et que leur métabolisme énergétique était perturbé.
 
Ils ont également trouvé qu'en adminis...