Recherche du mot clé « hydrogène » (33 résultats)


La planète Mars, source inépuisable d'inspiration, fait de nouveau parler d'elle suite à la découverte d'indices révélant la présence dans le passé et en grande quantité d'un gaz bien connu : L'oxygène !

Nous savions en effet jusque là que Mars avait possédé un environnement relativement similaire à celui de la Terre lors des premières étapes de son développement, constitué d'une atmosphère, d'eau, ainsi que d'un champ magnétique (magnétosphère), et que la faiblesse de ce dernier n'a malheureusement pu empêcher l'atmosphère alors présente d'être « soufflée » par de puissants vents solaires.

Or, si il était admis jusqu'ici que l'atmosphère de Mars est en majorité composée de dioxyde de carbone, d'argon et de diazote, et contient des traces de dioxygène, d'eau, et de méthane, nous décou...


L'hypothèse dont il est question ici pourrait provoquer une grande déception parmi les innombrables adhérents à la théorie d'une existence extra-terrestre, adhérant dont votre veilleur fait partie.

Pour les non-initiés, c'est le 15 août 1977 que Jerry Ehman de l'Université d’état de l'Ohio enregistra avec le radiotélescope de Big Ear un signal trente fois plus fort que celui des étoiles, et ce durant une période de 72 secondes sur la fréquence de 21 centimètres. Ce signal sera ensuite baptisé « Wow! » en référence à l'annotation apposée sur la marge de la sortie imprimée du signal, et n'a plus été détecté depuis...

Ce fameux signal est aujourd'hui remis en question à l'initiative d'une découverte relatant la présence à l'époque de deux comètes dans la zone de l'espace concernée. Bien que ...

Imaginez une théorie capable d'expliquer le fonctionnement de l'univers et d'apporter les réponses à d'innombrables casses-têtes irrésolus. Un univers radicalement nouveau qui se passerait de « matière noire » ou d'« énergie sombre », ces théories « généralement admises » fondées sur des spéculations de scientifiques tentant d'apporter un semblant d'explication à ce qui leur échappe, et ceci sans la moindre preuve...

Une théorie qui rendrait possible les voyages inter-galactiques, voir même l'élaboration de systèmes anti-gravitationnels. Mais cela impliquerait d'admettre qu'une grande partie de notre compréhension actuelle de l'univers soit fausse, et qu'un grand nombre de scientifiques aient été jusqu'ici dans l'erreur, ce qui bien sûr n'est pas concevable... J'avoue pour ma part, malg...

Je vous annonçais il y a deux jours les chiffres officiels signant la fin du nouveau rêve américain associé au gaz de schiste. Pour ceux et celles d'entre vous qui auraient encore des doutes quant au procédé de fracturation hydraulique, voltairenet nous offre un document officiel détaillant les substances chimiques utilisées.
 
Ce document survient alors que le traité transatlantique est en cours de négociation, et que les tensions entre les Etats-Unis et la Russie vis à vis de l'Ukraine sont utilisées afin de contraindre les pays de l'Union Européenne à se tourner vers l'alternative énergétique américaine. A ce propos, Charles Sannat, via son site lecontrarien, nous apprend que l'Allemagne est prête à autoriser le gaz de schiste !
 
Plutôt que de prolonger un contrat gazier pérenne avec P...

Les chercheurs russes se sont déclarés prêts à coloniser la Lune dans un projet élaboré par l'Académie des sciences de Russie, l'agence spatiale Roskosmos et l'Université Lomonossov de Moscou [1]. Ce projet n'est pas nouveau et a déjà été évoqué à plusieurs reprises, comme en 2012 [2], puis un peu plus tard en 2013 [3], ou encore en début de cette année [4].
 
On pourrait voir dans cette annonce un message visant à démontrer une supériorité technologique russe, comme au temps de la guerre froide, qui d'ailleurs semble à nouveau pointer le bout de son nez, mais le contexte est ici un peu différent, tout comme les enjeux. Si à l'époque la chute de l'ex URSS a entrainé avec elle un déclin technologique temporaire, l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine a changé la donne, ce dernier ayant ...