Recherche du mot clé « henri joyeux » (3 résultats)


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...


Nouveau ricochet dans l'affaire du professeur Henri Joyeux, faisant suite à sa radiation de l'ordre des médecins par la chambre disciplinaire de première instance du Languedoc-Roussillon, et qui pourrait bien ressembler à un camouflet pour l'industrie du vaccin donc les pratiques douteuses sont de plus en plus mises en lumière.

Il ne s'agit pas ici d'un simple soutien de la part des « fans » du professeur, ni d'une nouvelle pétition, mais de l'aide inattendue de ses pairs, puisque le professeur Henri Joyeux ayant décidé de faire appel, se voit soutenu par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins de l’Hérault, qui eux aussi vont faire appel de la décision de radiation !

J'en profite pour apporter la petite anecdote concernant la sulfureuse Sophie Marceau, qui s’est indignée de...


Professeur de cancérologie et chirurgie digestive, ancien directeur du laboratoire de nutrition et de cancérologie expérimentale, et chef de service à l'Institut du cancer de Montpellier font partie de l’impressionnant curriculum vitae du Docteur Henri Joyeux. On peut donc sans trop prendre de risque avancer que nous n'avons pas affaire au premier rigolo venu.

Cela n'a pourtant pas empêché la chambre disciplinaire ordinale de première instance du Languedoc-Roussillon de radier le professeur Henri Joyeux de l'ordre des médecins, et ce à compter du 1er décembre 2016. Décision qui fait suite à une plainte du Conseil national de l'Ordre des médecins reprochant au professeur de vouloir « discréditer le mécanisme de vaccination préventive » dans une pétition en ligne.

Il faut dire que la pé...