Recherche du mot clé « hantavirus » (2 résultats)

Le parc américain de Yosemite (Californie, ouest) a annoncé jeudi vouloir alerter l'ensemble des 230.000 personnes, dont de nombreux touristes étrangers, qui ont visité le parc depuis début juin sur les dangers de l'hantavirus avec lequel elles pourraient avoir été en contact.
 
Trois personnes, toutes de nationalité américaine, sont décédées du syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) après avoir contracté lors d'un séjour dans le parc ce virus véhiculé par la salive, les selles et l'urine d'animaux, notamment des souris, et qui peut être attrapé en respirant de la poussière où ils sont passé. Un total de neuf visiteurs de Yosemite, dont huit ayant passé la nuit dans une partie du parc appelée Curry Village, ont contracté la maladie.
 
Hantavirus : un virus redoutable
 
Ce virus n?est pas tran...

Le Centre fédéral de contrôle et de prévention des maladies américain (CDC) a averti vendredi que 10.000 personnes sont susceptibles d'avoir été en contact avec un virus mortel lors de leur séjour dans le Parc national de Yosemite (Californie, ouest) cet été.
 
Au moins six cas de syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH), une maladie véhiculée par la salive ou l'urine d'animaux, notamment des souris, ont été détectés et d'autres cas potentiels sont surveillés. Deux des personnes infectées sont mortes.
 
Toutes avaient en commun d'avoir séjourné dans le Curry Village, une plaque tournante pour les visiteurs du spectaculaire Parc de Yosemite.
 
Le Service des parcs nationaux (SPN) a essayé de prendre contact avec les 2.900 personnes qui avaient réservé pour séjourner dans ce camping entre le 10 j...