Recherche du mot clé « hôpitaux américains » (2 résultats)

Jusqu'ici, tout va bien. Ou à peu près. Ou disons que ça ne va pas bien, mais comme personne ne grogne trop fort, on continue sur la lancée : la pression fiscale s'accroît. Et ce n'est pas juste une petite mode passagère, une manoeuvre politico-démagogique pour resserrer les rangs socialistes toujours prompts à s'éparpiller une fois la victoire advenue : si Hollande et sa fine brochette de minustres redoublent d'effort en matière fiscale, c'est tout simplement parce que l'État n'a plus un rond.
 
Et quand je dis qu'il n'a plus un rond, ce n'est plus la figure rhétorique qu'on pouvait encore employer il y a quelques années, pour exprimer le mécontentement grandissant devant les dépenses aussi folles que décontractées de nos dirigeants. En effet, à présent, les faits sont têtus et pointent ...

Une bactérie résistante aux plus puissants antibiotiques et tuant la moitié de ceux qu'elle infecte est apparue dans les hôpitaux américains et près de 200 dispensaires, ont rapporté mardi dernier les autorités sanitaires fédérales.
 
Le CDC (US Center for Disease Control and Prevention) a déclaré que 4 pour cent des hôpitaux américains et 18 pour cent des dispensaires ont traité au moins un patient atteint de la bactérie, appelée entérobactérie carbapénème résistante (CRE), au cours des six premiers mois de 2012.

« La CRE est une bactérie de cauchemar, nos principaux antibiotiques ne fonctionnent pas et les patients se retrouvent avec des infections potentiellement impossibles à traiter »
, affirme la directrice du CDC, le Dr Thomas Frieden dans un communiqué.
 
« Les médecins, les dirige...