Recherche du mot clé « guerres » (72 résultats)

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...

Un nouveau décret a vu le jour fin octobre, signé de la main de Manuel Valls et de Najat Vallaud-Belkacem concernant l'enseignement scolaire effectué hors du cadre public. A la simple lecture de cette annonce, nombre d'entre-vous sont certainement en train de grincer des dents, et il est probable que l'avenir vous donnera raison.

Pour commencer, il ne s'agit pas ici d'un projet de loi soumis à un vote parlementaire, mais un décret, qui pour rappel est un acte exécutoire, et donc non contestable. Ils en ont décidé ainsi et c'est sans appel, un peu à la manière d'un... 49.3. En substance, ce décret signifie que ce qui sera enseigné en dehors de l'éducation nationale devra être contrôlé, et validé conforme aux programmes officiels.

Pourtant, dans un précédent article relatif à un projet de l...

Si le titre reprend le sens de celui de l'article du HuffingtonPost, ce dernier met en exergue le fait que la France s'oppose à l'interdiction des armes nucléaires, lui donnant une image de vilain petit canard. J'ai tenu à fouiller plus en profondeur, et la conclusion est que la France n'est pas la seule, et que le sujet est bien plus complexe qu'il n'en a l'air.

Car la subtilité réside dans le fait que nous parlons ici d'interdiction des armes nucléaires, alors que le traité de non prolifération nucléaire n'a toujours pas abouti à de réels résultats positifs depuis de nombreuses années. Sans risques de trop se tromper, on peut avancer que dans la cas de la France, la diminution drastique des moyens en hommes et matériels, ainsi qu'en financements, allié à un parc vieillissant, pour ne...


Vous l'aurez sûrement remarqué, les médias officiels contribuent depuis quelques temps à augmenter considérablement le climat de terreur ambiante en brandissant la menace d'un affrontement nucléaire entre les deux « éternel rivaux », à savoir les États-Unis et la Russie. Mais qu'en est-il réellement ?

Bien que cela n'ait pas toujours été le cas, et malgré le fait que rien ne puisse plus me surprendre venant de la part des exterminateurs patentés que sont les États-Unis, j'ai du mal à adhérer à une hypothétique guerre nucléaire entre les deux blocs, du simple fait qu'en aucun cas il ne pourrait y avoir de « vainqueur », mais ce n'est que mon analyse personnelle, et elle ne rejoint pas forcément la « logique » guerrière washingtonienne.

Quoiqu'il en soit, la situation vient d'évoluer danger...