Recherche du mot clé « guerre chimique » (2 résultats)

Alors que la France est complètement « out » de ce qui se passe dans le dossier syrien, complètement laminée par sa diplomatie de la fureur, le Qatar vient à sa rescousse.
 
Le petit pays qui achète tout à tour de bras (voir graphique), a réussi a envoyer en Syrie, des agents du journal Le Monde, enfin, si vous voulez des soi-disant journalistes, en l'occurrence un certain Jean-Philippe Rémy, à Damas. Enfin, dans la banlieue de Damas, à Jobar. Hélas, la crédibilité du quotidien Le Monde en prend un sacré coup. Et, vous savez quoi, le reportage a été fait en compagnie des combattants de la liberté, juste avant le sommet de... Genève 2. Un calendrier savamment préparé, pour jeter le trouble. Mais, qui peut encore croire à ces salmigondis ? La mise en scène est grossière.
 
Le Monde a titré t...

Un très bon article relayé par notre cher Folamour de Crashdebug.fr, et provenant d'un billet de Susanne Posel sur occupycorporatism.
 
En 2008, un rapport de la Commission sur la prévention de la prolifération du WMD et du terrorisme a identifié un danger clair et actuel d'attaques biologiques en 2013.
 
Le Comité congressionnel a réclamé que les nations du Moyen-Orient comme le Pakistan étaient les plus susceptibles d'être les origines d'une telle attaque contre les USA, ou les divers autres points à travers le globe. Se concentrer sur la capacité nucléaire du Pakistan les légitime alors de les appeler comme des endroits de reproduction possible pour la dissension terroriste.

Le rapport déclare cela :
 
« à moins que les communautés du monde agissent décisivement et avec la plus grande urg...